La crédibilité de Nafissatou Diallo remise en question

Dans une lettre adressée au Tribunal le 25 mai par Benjamin Brafman, un des avocats de DSK, la défense disposerait d'informations importantes qui pourraient "ébranler la crédibilité de la plainte". Le doute planait à l'époque jusqu'à ce qu'aujourd'hui de nouveaux éléments aient été révélés par deux quotidiens new-yorkais. Coup de théâtre, Dominique Strauss-Kahn, ex-Directeur du Fonds Monétaire international (FMI), pourrait être libéré ce jour même.

Selon le journal américain The New York Times, la crédibilité de Nafissatou Diallo, la guinéenne qui accuse Strauss-Kahn d'abus sexuels, est remise en question par le bureau du procureur. Le quotidien se base sur les déclarations de deux sources de l'enquête.  D'après celles-ci, la guinéenne aurait menti sur son passé délictueux. Aux yeux des enquêteurs, son témoignage n’est plus du tout crédible.

Les enquêteurs l’accusent d’avoir un passé un coup de fil – au lendemain de la supposée agression – à un prisonnier incarcéré pour possession de près de 200 kg de marihuana. L'enregistrement de cette conversation révélerait que Diallo lui aurait demandé son avis sur les bénéfices qu'elle pourrait tirer d'un procès contre DSK.

Par ailleurs, Diallo aurait reçu plusieurs virements sur son compte au cours de ces deux dernières années. La guinéenne aurait ainsi amassé près de 100.000 dollars au total. Elle aurait payé également plusieurs centaines de dollars par mois pour des recharges téléphoniques auprès de cinq compagnies différentes. Sa demande d'asile aurait également été remise en question car les déclarations de Diallo auprès de la police new-yorkaise ne coincideraient pas avec le récit de sa demande. Elle aurait déclaré aux enquêteurs avoir évoqué dans sa demande d'asile qu'elle avait été violée et avait subi une excision, or ceux-ci auraient découvert que seule l'excision était mentionnée dans son dossier. 

D'après The New York Times, la jeune femme assure que les versements bancaires proviennent de son fiancé et des amis de celui-ci, qu'elle ne dispose que d'un seul téléphone et que Dominique Strauss-Kahn a abusé d'elle.

Selon le New York Post, les enquêteurs privés de Dominique Strauss-Kahn auraient trouvé des photos de Nafissatou Diallo en train de faire la fête et de boire, ce qui d'après le journal, est contraire à ses croyances religieuses.

Le ministère public et les avocats de Strauss-Kahn se seraient rencontrés hier pour discuter de la possibilité d’abandonner les charges. La défense de l'accusé devrait demander aujourd'hui de revoir sa caution à la baisse et d'annuler son assignation à résidence. On attend donc avec impatience les conclusions de l’audience surprise qui aura lieu ce matin à New York.

Afriquinfos

Retrouvez tous les articles de la rubrique SOCIETE ici.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés