Trois fois plus de citadins ces 40 prochaines années

Lors de la 3ème  Conférence Ministérielle Africaine sur le Logement et le Développement Urbain, l’ONU-Habitat a présenté son rapport sur « L’état des villes africaines en 2010 : gouvernance, inégalité et marchés fonciers urbains ».

La publication analyse la croissance urbaine, les conditions sociales dans les bidonvilles, les problèmes environnementaux et énergétiques ainsi que le rôle des marchés fonciers urbains dans l’accès à la propriété et au logement.

D’après ce rapport, Lagos devrait devenir la ville la plus peuplée d’Afrique en 2015 et Kinshasa devrait connaître la plus forte croissance avec une augmentation de 46% d’ici 2020.

Il ressort que les gouvernements devront faire face, en plus d’une croissance démographique urbaine exceptionnelle, à l’impact important du changement climatique. L’ONU-Habitat signale également des inégalités entre Afrique du nord et Afrique sub-saharienne dans la résorption des taudis.

En guise de conclusion, le rapport dresse différents axes de réponse tels que le développement des infrastructures, de l’accès à l’eau et à l’assainissement, mais aussi de l’aide sociale aux plus démunis.

Afriquinfos

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés