Décès de Zindzi Mandela, actrice historique du combat anti-apartheid en Afrique du sud

Zindzi Mandela

Johannesburg (© 2020 Afriquinfos)- La plus jeune fille de l’icône sud-africaine Nelson Mandela, Zindzi Mandela, qui occupait le poste d’ambassadeur de l’Afrique du Sud au Danemark, est décédée lundi à Johannesburg. C’est ce qu’a indiqué le ministère sud-africain des Affaires étrangères et de la Coopération.

Zindzi Mandela (59 ans), qui était connue pour son militantisme politique sous l’apartheid, était âgée de 18 mois quand son père a été emprisonné pour son rôle dans la lutte contre le régime ségrégationniste sud-africain.

Elle a été élevée par sa mère, feue Winnie Madikizela-Mandela, également emprisonnée à plusieurs reprises pour ses positions contre l’apartheid. Zindzi Mandela avait pris ses fonctions d’ambassadeur au Danemark en 2015.

La première poésie de Zindzi a été publiée en 1978 dans le livre « Black as I Am », avec des photographies de Peter Magubane, et est également apparue dans des publications comme « Somehow We Survive: An Anthology of South African Writing ». Zindzi Mandela a étudié le droit à l’Université de Cape Town, où elle a obtenu un BA.

Seconde fille issue de la relation Nelson-Winnie, la juriste a été nommée ambassadrice de l’Afrique du Sud au Danemark en 2014. Elle est arrivée au Danemark pour la première fois en juin 2015. Elle s’est mariée deux fois et a eu quatre enfants: Zoleka Mandela (1980), Zondwa Mandela (1985), Bambatha Mandela (1989) et Zwelabo Mandela (1992). Son premier mari était Zwelibanzi Hlongwane. Elle avait épousé en secondes noces Molapo Motlhajwa, qui était membre des Forces de défense nationale sud-africaines, en mars 2013. Désormais, sur les six enfants de feu Nelson Mandela, il n’y a plus que 2 qui sont encore vivants.

Le Président C. Ramaphosa a rendu hommage à Zindzi Mandela ce lundi, et a présenté ses condoléances à sa famille.

I. N.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés