« Doudou, Hot, Préféré… » : tout savoir sur le troisième album de l’icône Aya Nakamura

Aya Nakamura

Paris (© 2020 Afriquinfos) – Aya Nakamura a sorti le 13 novembre son troisième album ‘Aya’, qui se veut plus personnel et toujours plus afrotrap. L’album est aussi signe du succès de la chanteuse, avec des collaborations prestigieuses.

 Aya Nakamura est de retour… Déjà porté par les tubes « Jolie nana » et « Doudou », le nouvel opus de l’artiste Franco-Malienne, plus romantique que jamais, contient trois collaborations : « Plus jamais » avec Strormzy, « Mon lossa » avec Ms Banks et « Préféré » avec Oboy.  

 Deux ans après « Nakamura », véritable machine à tubes avec « Djadja », « Copines » ou « Pookie », et plus d’un million de ventes dans le monde, et relançant les tendances R’n’B et Afropop dans la musique hexagonale, Aya est devenue une icône insaisissable. « Aya » connaît un succès fou sur les réseaux sociaux, mais «savouré avec du recul» par Aya Nakamura, qui a conquis l’international à plus «sa grande surprise», «très fière d’être l’artiste française la plus écoutée sur la planète» en ce moment. 

«Franchement, oui ça met la pression. Mais après, je relativise à fond… Je me dis que les gens m’écoutent par rapport à ma voix et ce que moi j’aime faire de base. Il ne faut pas que je me dise : « J’ai fait « Pookie » et « Djadja », il faut que j’en refasse un ». Je ne pense que ce soit possible», tempère Aya Nakamura dans une interview chez ‘Pure Charts’. 

Sur ce nouvel album, composé de 15 chansons en streaming, l’interprète de « Jolie nana » a voulu surprendre ses admirateurs en multipliant les ambiances, les sonorités et en mettant en avant son côté romantique. «Je me suis amusée, j’ai essayé plein de trucs, voulu tester des choses comme avec « Doudou ». J’ai hâte de voir le retour des fans parce que je pense qu’ils vont être surpris», détaille Aya Nakamura, sentimentale à souhait, et qui ne s’est pas vraiment rendue compte que son album « Aya » parlait autant d’amour. 

Une posture qu’on retrouve dans les morceaux « Doudou », « Hot », en passant par « Préféré », un duo hyper chaud avec Oboy, mais aussi « Fly », « Mon chéri », « Nirvana » ou « Sentiments grandissants », une reprise d’un titre zouk de Karima sorti en 2008. 

Preuve de sa dimension internationale, on retrouve aussi sur « Aya » deux feats avec des artistes britanniques : « Plus jamais », qui ouvre l’album, en collaboration avec le rappeur phare Stormzy, et « Mon lossa », partagé avec la révélation rap Ms Banks. Deux inédits sont en outre présents sur l’édition physique de l’album, dont l’excellent « Criminel »! 

 

V. A. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés