RCA : Au moins cinq femmes décèdent par jour lors des accouchements

Bangui (© 2019 Afriquinfos)- Le nombre des femmes qui décèdent  en raison de complications de grossesse et d’accouchement, et d’avortements clandestins, est estimé à cinq par jour, en République centrafricaine (RCA).

Pour donc trouver une solution au problème, se tient dans le pays depuis ce lundi, une rencontre initiée par l’épouse du président centrafricain, Brigitte Touadéra. Il s’agit d’un colloque qui rassemble de nombreux chercheurs et experts œuvrant tous dans le domaine de la santé, des agences onusiennes.

Lors des discussions, il a été dévoilé que les complications liées aux avortements clandestins réalisés parfois par le personnel de santé dans les formations sanitaires, aux hémorragies au cours des accouchements et aux infections diverses.

En matière de recommandations réalistes,  le gouvernement attend beaucoup des délégués.

V.A.

Laisser un commentaire