Perspectives économiques en Afrique : 20 millions d’emplois doivent être créés d’ici 2030

Perspectives économiques en Afrique : 20 millions d’emplois doivent être créés d’ici 2030

Abidjan (© 2019 Afriquinfos)Le dernier rapport du Fonds Monétaire International (FMI) publié le lundi 28 octobre sur les perspectives économiques en Afrique subsaharienne fait le point sur les risques de dégradation qui pèsent sur la croissance mais aussi sur les points sur lesquels insister pour la renforcer.

La création d’emplois, c’est l’un des points sur lequel a insisté le FMI dans son rapport publié ce lundi. « À l’horizon 2030, la région devra créer à peu près 20 millions d’emplois par an. Il s’agit de doubler le nombre de créations d’emplois. C’est une tâche énorme mais c’est un défi qui doit être relevé pour assurer la stabilité macro-économique ainsi que la cohésion sociale », a déclaré Papa Ndiaye, l’auteur du rapport.

En effet, si l’institution table sur une croissance de 3,6% en 2020 contre 3,2% en 2019 en Afrique subsaharienne, elle fait cas des risques qui pourraient conduire à sa dégradation. L’un de ces risques, est la non-inscription dans la durée des résultats sociaux. Il va falloir pour remédier à cela, créer des millions d’emplois dans les 10 ans à venir. Au rang des autres obstacles, le FMI évoque les menaces macroéconomiques, sécuritaires, climatiques et sanitaires.

Pour faire face aux menaces à plus court terme, le FMI préconise notamment de renforcer la résilience des pays d’Afrique subsaharienne, c’est-à-dire mobiliser des recettes, fiscales notamment, améliorer les finances publiques pour financer les besoins de développement et diversifier l’économie pour être moins vulnérable aux chocs.

En 2020 annonce l’OMS, en Afrique subsaharienne, vingt-quatre pays verront leur revenu par habitant augmenter plus vite que le reste du monde et vingt-et-un autres devraient, au contraire, enregistrer une croissance par habitant plus faible que la moyenne mondiale.

S.B.

Laisser un commentaire