Immigration clandestine : la police marocaine démantèle un réseau de passeurs le premier jour de l’an

Immigration clandestine : la police marocaine démantèle un réseau de passeurs le premier jour de l’an

Rabat (© 2019 Afriquinfos) – Gros coup de filet pour les autorités marocaines en ce début d’année 2019. Un réseau impliqué dans l’organisation de migration illégale a été mis hors d’état de nuire par la police du Royaume.

L’année 2018 a connu une hausse vertigineuse des tentatives d’immigration clandestine avec pour point de passage, le Maroc et des chiffres records ont été enregistrés les onze premiers mois de l’année. Selon le ministère marocain de l’intérieur, plus de 76.000 tentatives d’immigration clandestine ont été déjouées, soit autant de migrants clandestins qui n’ont pas pu rejoindre les territoires européens. Les opérations ont conduit au cours de la même période au démantèlement de 174 réseaux d’immigration clandestine. C’est 104 de plus que les réseaux démantelés en 2017 où ce nombre s’est élevé à 70.

Face à cela, les autorités marocaines ont décidé, de frapper un grand coup dès ce début d’année, histoire d’annoncer la couleur. La police locale a mené une opération qui a conduit à la mise aux arrêts de dix (10) personnes impliquées dans les opérations de migration illégale. La descente a été effectuée dans la ville de Salé, près de Rabat.  Outre les arrestations, des trois véhicules utilisés pour passer les clandestins, ont été saisis précise le communiqué de la police.

S.B.

Laisser un commentaire