Athlétisme : les meilleurs acteurs africains de l’année 2019 en Afrique distingués

Athlétisme : les meilleurs acteurs africains de l’année 2019 en Afrique distingués

Lomé (© 2020 Afriquinfos)- Présent à Lomé dans le cadre du lancement officiel de la 6ème édition des Championnats d’Afrique de Cross-Country, le    Président de la Confédération Africaine d’athlétisme a annoncé les lauréats pour le titre de « meilleurs athlètes africains de l’année 2019 » ainsi que du « meilleur entraineur » et du « meilleur officiel technique ».

Hamad Kalkaba Malboum, président de la Confédération africaine d’Athlétisme (CAA) a dévoilé mardi à Lomé la liste des meilleurs acteurs de l’année 2019.

S’agissant des athlètes,  la Kényane Brigid Kosgei a été choisie meilleure athlète africaine pour avoir battu le record du monde du marathon à Chicago avec 2.14 :04, suivi de sa compatriote Beatrice Chepkoech, médaillée d’or des 3.000 m steeple aux mondiaux de Doha et pour avoir battu le record du monde avec (8:57.84 CR) et Hellen Onsando Obiri (également du Kenya pour le record du monde des 5.000 m aux mêmes mondiaux (14 :26.72 CR).

Chez les hommes, le Kenyan Timothy Cheruiyot, médaillé d’or des 1500 m aux mondiaux de Doha (3:29.26) a été choisi meilleur athlète, devançant son compatriote Conseslus Kipruto médaillé d’or des 3.000 m steeple (meilleure performance mondiale de l’année 8 :01.35) aux même mondiaux et l’Ougandais Joshua Kiprui Cheptegei qui a remporté à Doha les 10.000 m en signant la meilleure performance de l’année (26 :48.36).

Concernant les espoirs féminines, l’Ethiopienne Gudaf Tsegay a été retenue meilleure athlète de l’année pour avoir remporté les 1.500 m aux mondiaux de Doha avec une performance de 3 :54.38, suivie de ses deux compatriotes Letesenbet Gidey (10 000 m de Doha avec 30 :21.23) et Tsehay Gemechu (5.000 m avec 14 :29.60).

Chez les espoirs masculins, les Ethiopiens Lamecha Girma et Yomif Kejelcha ont occupé respectivement la première et la deuxième places pour leurs performances à Doha (3.000 m steeple en 8 :01.36 et 10 000 m en 26 :49.34), suivis du kenyan Rhonex Kipruto (10.000 m en 26 :50.32 à Doha).

Le titre de meilleur entraîneur africain est revenu à l’Ethiopien Hussen Shibo Chrfe qui a entraîné durant les deux dernières décennies de très nombreux athlètes et a obtenu de multiple titres et distinctions au niveau du continent mais aussi au niveau olympique et mondial.

Le Marocain Mohamed Wahab a été pour sa part, désigné « meilleur officiel technique africain 2019 » par la Confédération africaine d’Athlétisme (CAA).

Boniface T.

Laisser un commentaire