UA : Un sommet du NEPAD ouvert mercredi à Addis-Abeba en présence de huit chefs d’Etat

 

Un des grands moments du 22e sommet ordinaire de l’Union africaine (UA) qui a lieu cette semaine à Addis-Abeba, une réunion dite de haut niveau sur le Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) s’est ouverte mercredi matin dans la capitale éthiopienne, en présence de dix chefs d’Etat sur 20 du comité d’orientation de ce mécanisme.

Présidées par le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, ces assises comportent à l’ordre du jour un examen des progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’Initiative présidentielle pour la promotion des infrastructures en Afrique conduite par le numéro un sud-africain Jacob Zuma, la présentation du rapport d’activités axé sur les résultats de 2013 et du Plan stratégique de l’agence du NEPAD pour la période 2014-2017.

Les discussions à huis clos se consacrent également à l’évaluation de l’impact des partenariats avec l’Afrique, y compris le financement des infrastructures sous le thème « débloquer les politiques, obstacles juridiques et réglementaires pour stimuler l’investissement et améliorer la viabilité des projets d’infrastructure », un exposé présenté par le secrétaire général adjoint de l’Onu et secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Carlos Lopes.

Pour le président sénégalais, depuis la mise en œuvre du NEPAD en 2003, « l’Afrique s’est lancée dans un vaste chantier de transformation structurelle de son économie », mais « un des handicaps (de ce mécanisme) réside dans la mobilisation des financements ».

Car, ainsi que l’a relevé la présidente de la Commission de l’UA, Clarice Nkosazana Dlamini-Zuma, le continent noir et le plus pauvre de la planète continue de se caractériser plus de 50 ans après les indépendances et la création de l’Organisation de l’unit é africaine (OUA, ancêtre de l’UA), par « une lourde dépendance vis-à-vis des partenaires au développement ».

Pour cela, le Premier ministre éthiopien et président en exercice de l’UA, Hailemariam Desaleign, a insisté sur « la nécessité pour l’Afrique de se forger des partenariats bénéfiques, notamment avec les pays émergents », groupe de pays auquel appartient la Chine, en veillant à « préserver les intérêts du continent ».

L’hôte du 22e sommet de l’organisation panafricaine a aussi appelé à « continuer à renforcer les efforts collectifs pour permettre l’impulsion du développement social et économique » avec l’intégration économique du continent, et à « mettre en place des politiques législatives et règlementaires visant à lever les obstacles à l’investissement ».

Cette année, le premier sommet annuel de l’UA qui sera couronné par la rencontre des chefs d’Etat et de gouvernement jeudi et vendredi au siège de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba après deux jours de travaux des ministres des Affaires, étrangères lundi et mardi, est axé sur la question de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, un défi que cherche à relever l’Afrique.

Ces articles devraient vous intéresser :

Centrafrique, Soudan du Sud et Egypte au menu du 22e sommet de l'UA à Addis-Abeba
L'Afrique ne veut plus être un réceptacle de l'aide, selon le président sénégalais
En marge du Sommet UA, le Nepad devient l’AUDA-NEPAD
Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
Sommet du NEPAD : Adoption de l'Agenda de Dakar pour l'Action
Un partenariat AUDA-NEPAD / Ecobank pour les petites et moyennes entreprises africaines 
Les plus grands PDG du monde et d'Afrique lancent un réseau d'affaires des infrastructures en marge ...
UA : La Guinée équatoriale accueillera le prochain sommet en juin-juillet, deux ans après celui de 2...
Le Nigeria abritera un sommet du NEPAD
Le président malien propose le dragage du fleuve Niger envahi par des dunes
La BAD et la CUA signent un accord de don pour les infrastructures d'Afrique
Communiqué de presse de la 432e réunion du CPS sur ‘les changements anticonstitutionnels de Gouverne...
Tchad : la malnutrition infantile entraine une perte de 1,2 milliards dollars chaque année
Défis de développement en Afrique/Dr Mayaki du NEPAD: «Il ne s’agit pas uniquement de construire des...
Ibrahim Assane Mayaki honoré à Tokyo pour son engagement à renforcer le partenariat UA-Japon
Présidence de l’Union Africaine : Alpha Condé passe la main à Paul Kagamé
UA : Une quarantaine de chefs d'Etat présents au 23e Sommet à Malabo en présence de Ban Ki-moon
Afrique : Vers la création d’une zone commune de libre échange en Afrique
L'agriculture offre les meilleures chances pour éliminer rapidement la pauvreté en Afrique
Le Niger sollicite l'appui du Togo pour le poste du directeur général du BIT
La sécurité du Sahel au menu des discussions du G7 auxquelles prennent part cinq pays africains
La CEA dispose d’un secrétaire exécutif par intérim
Kenya : l’opposant Raila Odinga prend la direction des Infrastructures de l’UA
COP25 : un Guide intégrant toutes les initiatives mondiales de développement ciblant l’Afrique dévoi...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés