L’état de la pandémie en Afrique au 6 mai 2020

Pandémie du coronavirus en Afrique

Pandémie du coronavirus en Afrique | En date de ce mardi 5 mai, l’Afrique comptait 47 581 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 1 862 personnes sur le continent, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine. L’Afrique du Sud et l’Egypte sont les deux pays les plus touchés, avec respectivement 7 220 et 6 813 cas recensés. Ils sont suivis par le Maroc, l’Algérie, le Nigeria et le Ghana.

Pandémie du coronavirus en Afrique  : Fin de la quarantaine d’une douzaine de villes

Le président Roch Marc Christian Kaboré a levé l’isolement imposé à une douzaine de villes touchées par le coronavirus, dont la capitale Ouagadougou. Interdit depuis le 26 mars entre ces villes, le trafic interurbain, interdit, a donc pu reprendre dès ce mardi. Mais la fermeture des frontières terrestres et aériennes, ainsi que l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes restent en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Si l’assouplissement des restrictions est salué par le milieu des affaires, les personnels de santé restent inquiets face à une possible résurgence des cas de coronavirus dans le pays. « Les choses sont en train de rebondir avec 20 nouveaux cas de coronavirus en 48 heures. Il faut trouver les moyens et les stratégies les plus efficaces pour que les populations respectent les mesures barrières », indique le président de l’Ordre des infirmiers du Burkina Faso. Le pays compte officiellement 46 morts et 672 cas positifs au coronavirus.

Pandémie du coronavirus en Afrique : Le Nigeria  appelle à la vigilance pendant l’assouplissement du confinement

Le ministre nigérian de la Santé, Osagie Ehanire, a appelé mardi à une vigilance renforcée et au respect des mesures et directives qui accompagnent l’assouplissement du confinement, qui a été imposé en raison de la pandémie de COVID-19.

Dans un communiqué, le ministre affirme que ces mesures et directives ont pour objectif de garantir que le pays ne perde pas les gains obtenus jusqu’ici en matière de santé, alors que les statistiques concernant le COVID-19 sont particulièrement inquiétantes.

Le gouvernement fédéral a mis en œuvre lundi l’assouplissement du confinement à Lagos, Ogun et Abuja pour permettre la reprise d’une partie des activités économiques.

L’annonce de ce déconfinement partiel a été faite alors que des mesures strictes seront toujours en vigueur.

« Nous pouvons affirmer que nous sommes pleinement dans un mode de transmission communautaire et que notre stratégie est d’isoler toutes les personnes qui sont testées positives, même si elles ne présentent pas de symptômes, pour qu’elles ne risquent pas d’infecter d’autres personnes qui pourraient être plus vulnérables en raison d’autres maladies », a expliqué M. Ehanire.

I.N.

Ne ratez pas de nouvelles sur le coronavirus.

Economie : Les TPE-PME africaines se dotent d’une confédération pour plus d’efficacité

Coronavirus: 46 touristes d’un bateau de croisière rapatriés d’Egypte

Démarrage du 6ème forum régional africain pour le développement durable

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés