ONU : Qui de Djibouti et du Kenya deviendra Membre permanent jusqu’en 2022 ?

Membre africain permanent de l'ONU

Membre africain permanent de l’ONU | C’est ce mercredi 17 juin, qu’on saura qui du Kenya ou de Djibouti siègera au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent. Les deux pays seront soumis au vote des représentants des 193 pays membres de l’Organisation pour l’unique place du continent sur les cinq en lice.  

Pour cette année, l’Afrique ne présentera pas une mais deux candidatures pour le siège de membre  non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU. Pour remplacer l’Afrique du Sud dont le mandat arrive à son terme, le Kenya et Djibouti mène une campagne intense depuis un an. Ce mercredi il reviendra aux autres pays membres de départager les deux pays, l’Union Africaine n’ayant pas réussi à concilier les deux parties pour une candidature unique comme les élections précédentes.

Chacune des candidatures africaines part avec ses soutiens. L’Union africaine a officiellement adoubé la candidature kenyane tandis que Djibouti se targue de l’appui de la Francophonie, de l’Organisation de la coopération islamique et de la Ligue arabe.

Mais il faudra néanmoins être patient pour connaitre le connaître le nom du représentant africain au Conseil de Sécurité car seuls candidats dans leur région, l’Inde, le Mexique, le Canada, l’Irlande et la Norvège devraient être élus sans accros.  En raison des restrictions sanitaires liées à la Covid-19, chaque État membre doit exprimer son vote à une heure convenue, sous la surveillance du président de la séance. Et cette procédure est amenée à être recommencée, en cas de nouveau tour de scrutin.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel
La Secrétaire générale adjointe de l'ONU fait de l’autonomisation des femmes une clé pour atteindre ...
Sahara occidental: Le chef de l'ONU espère le maintien d'une "dynamique" politique
L'ONU aux dirigeants africains: ‘Luttez contre le terrorisme et les changements climatiques'
Frappes aériennes meurtrières en Libye de juillet 2019 : L'ONU appelle à une enquête indépendante
RDC : plus de 260 civils ont été tués dans la région de Beni en novembre et en décembre (ONU)
Le plan Trump pour le Moyen-Orient qualifié de déséquilibré (ONU)
Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
Massacre au Cameroun: l'ONU veut une enquête "indépendante, impartiale"
RDC : 20 ans de prison requis contre Kamerhe, son conseil saisit l'ONU
ONU/Afrique au Conseil de sécurité entre 2021 et 2022: Djibouti tacle les manœuvres de Nairobi
Lutte contre le terrorisme : l’ONU s’érige en protectrice des grands évènements sportifs
Le Prix de la policière de l’ONU décernée à la Sénégalaise Seynabou Diouf
La situation sécuritaire Au Mali et au Sahel, se détériore à un rythme alarmant (ONU)
L’ONU appelle à financer la réponse humanitaire au Mali où près de 4 millions de personnes ont besoi...
Libye: Haftar s'est dit être ouvert au dialogue avant une réunion à l'ONU
Guterres remet la RDC en haut de l'agenda diplomatique de l'ONU
Journée Mondiale de l’aide humanitaire : les femmes humanitaires portées en triomphe par l’ONU
Covid-19 : Il faut s'attendre à vivre avec le virus pour un moment dans le monde (ONU)
Soudan : Un échec de la communauté internationale sera un "terrible prix à payer" (ONU)
Covid-19 : le chef de l’ONU appelle à affronter ensemble un ennemi commun
Diplomatie internationale: Le Kenya, bientôt membre non permanent du CS de l'ONU?
AG de l’ONU 2019 : Les peuples veulent des solutions, des engagements et des actes (A. Guterres)
Paix et la sécurité en Afrique : L'UA et l'ONU s'engagent à intensifier leur partenariat

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés