L’ONU aux dirigeants africains: ‘Luttez contre le terrorisme et les changements climatiques’

ONU

Genève (© 2019 Afriquinfos)-S’exprimant ce lundi, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a demandé aux pays d’Afrique de lutter contre le terrorisme et les changements climatiques pour assurer la paix et la sécurité.

Le terrorisme est une menace croissante dans toute l’Afrique, avec des implications graves pour la paix et la sécurité où que ce soit, a déclaré M. Guterres lors d’un débat du Conseil de sécurité sur le rôle de la diplomatie préventive, de la prévention et de la résolution des conflits en Afrique.

Au Sahel, des groupes terroristes attaquent régulièrement les forces de sécurité locales comme internationales. Cette violence se propage dans les États côtiers le long du golfe de Guinée, a-t-il souligné.

Au Nigeria, Boko Haram et ses factions terrorisent les communautés locales et attaquent les forces de sécurité, malgré les efforts de la Force conjointe multinationale (MNJTF).

« Nous observons des réseaux terroristes partout en Libye et en Afrique du Nord, s’étendant au travers du Sahel jusqu’à la région du lac Tchad, et présents en République démocratique du Congo et au Mozambique », a indiqué M. Guterres. « C’est un combat que nous ne sommes pas en train de gagner. Et ce n’est pas seulement une question régionale, mais un danger clair et présent pour la paix et la sécurité mondiales ».

La crise climatique est un autre domaine dans lequel des mesures préventives sont d’une importance vitale, car les risques climatiques comprenant les sécheresses, les inondations et les changements de modèles de précipitations, se recoupent fréquemment avec des facteurs politiques, sociaux et économiques. « Nous devons réduire de toute urgence les émissions pour éviter des conséquences catastrophiques pour le développement durable et la sécurité en Afrique, et intensifier notre soutien aux pays les plus affectés », a-t-il poursuivi.

« Aujourd’hui il est indiscutable que les changements climatiques ont aggravé les défis de sécurité, en particulier au Sahel », a-t-il ajouté.

Près de la moitié des 1,3 milliard d’habitants d’Afrique sont âgés de moins de 15 ans. L’éducation, la formation et les opportunités d’emploi pour cette génération doivent tenir une place centrale dans toute stratégie de développement. Une participation et un rôle de décision significatifs des femmes sont essentiels pour assure une paix durable, a souligné le secrétaire général.

Xavier-Gilles CARDOZZO

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : L’ONU craint une montée de contaminations en Ethiopie en provenance d’Arabie
L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
Guinée : l’ONU lance un appel aux acteurs à plus œuvrer en vue des élections sans violence
Nigeria: au moins 38 tués dans une attaque jihadiste
Barrage du Nil : à l'ONU, soutiens à l'UA pour régler la crise
Election/Message ferme du Conseil de sécurité de l'ONU a l'endroit des Bissau-Guineens !
Afrique australe: 45 millions de personnes menacées par la famine, selon l'ONU
Ne laissons pas la Libye se déliter (ONU)
ONU/Afrique au Conseil de sécurité entre 2021 et 2022: Djibouti tacle les manœuvres de Nairobi
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
Seulement 16 femmes sur 192 orateurs à l’Assemblée générale de l’ONU
Massacre au Cameroun: l'ONU veut une enquête "indépendante, impartiale"
Report de la COP26 : l’ONU rappelle que la science sur le climat n’a pas changé, il faut continuer l...
L’ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye, un an après le début de l’offensive militaire ...
Résolution sur le racisme à l’ONU : la demande africaine a peu de chance d’aboutir
Mali : le massacre à Ogossagou sur le point d’être qualifié de crime contre l’humanité (ONU)
Un "terrible prix à payer" si la communauté internationale échoue au Soudan, selon l'ONU
Soudan : l’ONU se félicite de la signature de l'accord sur la transition vers un gouvernement civil
ONU : Zainab Hawa Bangura prend la tête du bureau de Nairobi
Covid-19 : Il faut s'attendre à vivre avec le virus pour un moment dans le monde (ONU)
Face à l’épidémie du Coronavirus, le chef de l’ONU appelle à ne pas céder à la panique
Libye: L'UE appelle à un cessez-le-feu et soutient l'émissaire de l'ONU
Crise en Guinée-Bissau: la CEDEAO reçoit le soutien de l'ONU et de l'Union africaine
La situation sécuritaire au Mali a atteint un seuil critique, avertit un expert de l'ONU

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés