Les financements de l’IFC au secteur privé africain en 2020 en hausse malgré la Covid-19

Washington (@Afriquinfos 2020) – Le Groupe de la Banque Mondiale à travers l’IFC, son bras financier axé sur les entreprises et les institutions financières, a œuvré à l’émergence du secteur privé africain en injectant 4,1 milliards de dollars dans des secteurs-clés en 2020.

La crise économique liée à la propagation de la COVID-19 n’a pas ralenti l’engagement de la Société financière international (IFC) auprès des entreprises du continent. Sur les 5,6 milliards de dollars qu’elle débloqués en 2020 en faveur du développement du secteur privé au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne, 4,9 milliards de dollars sont allés à l’Afrique. Cette enveloppe est même en hausse par rapport à celle de 2019 qui était de 4,1 milliards de dollars. Ces investissements ont porté sur les secteurs de la santé, de l’agro-industrie, de l’énergie solaire, du financement du logement et des infrastructures, ainsi que sur le financement des PME. Ils ont notamment concerné des pays en situation de fragilité et de conflit, dans lesquels IFC a engagé plus de 1,2 milliard de dollars.

«À la suite de la crise économique engendrée par la pandémie, nous nous sommes mobilisés pour entretenir cet élan et aider nos clients à préserver leur activité et sauvegarder des emplois qui sont indispensables à la croissance économique et aux moyens de subsistance. Nous saluons la ténacité et la résilience des petites, moyennes et grandes entreprises qui sont les piliers des économies d’Afrique et du Moyen-Orient. Et nous continuerons à les soutenir lors la prochaine phase de la crise et jusqu’à la reprise», a expliqué Sérgio Pimenta, vice-président d’IFC pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Dans le détail, dans des pays comme la Côte d’Ivoire, l’IFC a octroyé un prêt de 25 millions d’euros à NSIA Banque Côte d’Ivoire, pour permettre à cette dernière de consentir de nouveaux crédits aux entreprises à court de liquidités du fait de la pandémie de COVID-19.

En Egypte, l’institution de la Banque Mondiale a prêté 100 millions de dollars à la Commercial International Bank afin d’aider cet établissement à accroître son soutien aux clients et entreprises subissant les effets de la pandémie. Au Kenya, ce sont 50 millions de dollars qui ont été octroyés à Equity Bank Kenya afin qu’elle augmente ses crédits en fonds de roulement ou commerciaux en faveur des PME. En Mauritanie, au Nigeria et en Ouganda, ce sont respectivement, 35 millions de dollars, 200 millions de dollars et 6,5 millions de dollars qui ont été alloués à diverses institutions financières et entreprises pour rehausser des secteurs en proie à des difficultés, ou atténuer les impacts de la Covid-19.

Boniface T.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Coronavirus : confinement prolongé à Alger et Rabat
Côte d'Ivoire: destruction d'un centre contre le coronavirus par la population
Sénégal: premier cas confirmé de nouveau coronavirus
Coronavirus : Au Nigeria, les habitants d'Abuja et Lagos invités au confinement
Coronavirus : Le lancement de la Basketball Africa League reporté
Showbiz: les démêlés de l’ex-copine de DJ Arafat
Coronavirus : Donald Trump promet un soutien à Cyril Ramaphosa
Au Burundi, préservé du Covid-19 par "la grâce divine", la vie suit son cours
Transferts : Khalidou Koulibaly, un footballeur très convoité
L’état de la pandémie en Afrique au 21 juin 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 1er juin 2020
Le Rwanda opte pour le confinement pour stopper le Covid-19
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)
La FIFA et l’OMS font équipe pour vaincre le nouveau coronavirus
Le ‘’Covid-Organics’’ simplement victime du nom de son pays inventeur (A. Rajoelina)
Élimination du Covid-19 : Le point sur l'apport de la Chine au continent africain
Elimination de la faim dans le monde d'ici 2030: la FAO pessimiste pour l'Afrique
Covid-19 : Le Maroc proroge sa période transitoire de la mise en place du nouveau système de contrôl...
Covid-19: Cuba pas en quête de reconnaissance en envoyant des médecins dans des pays frappés (Diplom...
Malawi: le président baisse son salaire pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus: l'Algérie ne compte pas renoncer à l'hydroxychloroquine
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juillet
Angola : un jeune abattu par un soldat parce qu'il ne voulait pas porter le masque
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés