Les financements de l’IFC au secteur privé africain en 2020 en hausse malgré la Covid-19

Washington (@Afriquinfos 2020) – Le Groupe de la Banque Mondiale à travers l’IFC, son bras financier axé sur les entreprises et les institutions financières, a œuvré à l’émergence du secteur privé africain en injectant 4,1 milliards de dollars dans des secteurs-clés en 2020.

La crise économique liée à la propagation de la COVID-19 n’a pas ralenti l’engagement de la Société financière international (IFC) auprès des entreprises du continent. Sur les 5,6 milliards de dollars qu’elle débloqués en 2020 en faveur du développement du secteur privé au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne, 4,9 milliards de dollars sont allés à l’Afrique. Cette enveloppe est même en hausse par rapport à celle de 2019 qui était de 4,1 milliards de dollars. Ces investissements ont porté sur les secteurs de la santé, de l’agro-industrie, de l’énergie solaire, du financement du logement et des infrastructures, ainsi que sur le financement des PME. Ils ont notamment concerné des pays en situation de fragilité et de conflit, dans lesquels IFC a engagé plus de 1,2 milliard de dollars.

«À la suite de la crise économique engendrée par la pandémie, nous nous sommes mobilisés pour entretenir cet élan et aider nos clients à préserver leur activité et sauvegarder des emplois qui sont indispensables à la croissance économique et aux moyens de subsistance. Nous saluons la ténacité et la résilience des petites, moyennes et grandes entreprises qui sont les piliers des économies d’Afrique et du Moyen-Orient. Et nous continuerons à les soutenir lors la prochaine phase de la crise et jusqu’à la reprise», a expliqué Sérgio Pimenta, vice-président d’IFC pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Dans le détail, dans des pays comme la Côte d’Ivoire, l’IFC a octroyé un prêt de 25 millions d’euros à NSIA Banque Côte d’Ivoire, pour permettre à cette dernière de consentir de nouveaux crédits aux entreprises à court de liquidités du fait de la pandémie de COVID-19.

En Egypte, l’institution de la Banque Mondiale a prêté 100 millions de dollars à la Commercial International Bank afin d’aider cet établissement à accroître son soutien aux clients et entreprises subissant les effets de la pandémie. Au Kenya, ce sont 50 millions de dollars qui ont été octroyés à Equity Bank Kenya afin qu’elle augmente ses crédits en fonds de roulement ou commerciaux en faveur des PME. En Mauritanie, au Nigeria et en Ouganda, ce sont respectivement, 35 millions de dollars, 200 millions de dollars et 6,5 millions de dollars qui ont été alloués à diverses institutions financières et entreprises pour rehausser des secteurs en proie à des difficultés, ou atténuer les impacts de la Covid-19.

Boniface T.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Transferts : Khalidou Koulibaly, un footballeur très convoité
Ces Etats africains qui échapperont à la récession induite par le Covid-19 (FMI)
Malawi: le président baisse son salaire pour lutter contre le coronavirus
Lutte contre le coronavirus : la Banque Mondiale vient en aide avec 12 milliards de dollars dans le ...
Coronavirus : la crise du transport aérien perdura même après la pandémie
Le Fonds OPEP consacre 1 milliard de dollars aux efforts de COVID-19 dans les pays en développement
L'aide extérieure sera essentielle pour soutenir l'Afrique contre le Covid-19 (FMI)
Lutte contre le coronavirus : le groupe Orange participe à hauteur de 8 millions d'euros
LA Cedeao prend des mesures pour lutter contre la propagation du COVID-19
Les 55è Assemblée annuelle de la BAD reportées en Août (Akiwumi Adesina)
Crise liée au Covid-19 : Des footballeurs africains solidaires de leurs concitoyens
Confinement au Nigeria: 18 personnes tuées par les forces de sécurité
La Libye menacée par la propagation du Covid-19 en raison de l’insécurité et d’un système de santé a...
Coronavirus : l'Afrique du Sud commence le déconfinement
Le Maroc « peut faire figure de modèle » pour des pays européens (Média français)
Kenya: les élèves et le système éducatif paient le prix fort face au Covid
Elimination de la faim dans le monde d'ici 2030: la FAO pessimiste pour l'Afrique
Tunisie: le confinement prolongé de 15 jours malgré des manifestations
La FIFA et l’OMS font équipe pour vaincre le nouveau coronavirus
Covid-19 : Le Mali maintient ses élections législatives malgré la menace de l’épidémie
COVID-19 : les solutions préconisées par l'OMS en Afrique
Coronavirus : L’état de la pandémie en Afrique au 30 avril
Covid-19 : la CAF publie un guide pour la reprise des compétitions en Afrique
Covid-19 au Burkina Faso : Le Faso, Etat le plus touché en Afrique occidentale, muscle sa riposte

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés