Forces africaines en attente: Vibrant plaidoyer de Joao Lourenço pour leur opérationnalisation

Malabo (© 2022 Afriquinfos)- Le Chef de l’Etat angolais, João Lourenço, a appelé samedi à Malabo les dirigeants africains à réfléchir sérieusement et profondément sur la nécessité d’une opérationnalisation rapide de la Force africaine en attente.

S’exprimant lors de la séance de clôture du sommet extraordinaire des dirigeants de l’Union africaine, le président angolais a déclaré que cette force militaire multinationale aura, entre autres, pour mission d’intervenir dans les moments et situations critiques qui menacent la stabilité et la sécurité des pays du continent.

Il a déclaré que l’éventuelle intervention de la Force en attente s’inscrit dans l’architecture de la paix et de la sécurité en Afrique.

Selon le dirigeant angolais, qui a dirigé le sommet, il est nécessaire d’établir un consensus sur la notion de sécurité partagée en Afrique, afin de comprendre qu’il n’est pas possible de construire la stabilité et la sécurité pour certains sans soutenir et prendre en compte les la sécurité et la stabilité de tous les autres.

Pour João Lourenço, les conflits sur le continent ne peuvent être résolus que par un dialogue sincère dans lequel chacune des parties doit accepter l’idée de faire des concessions, en gardant toujours à l’esprit la haute valeur de la paix, la protection et le bien-être des personnes et développement comme objectifs à atteindre.

Le Sommet sur le terrorisme et les changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique a été proposé par le président João Lourenço, lors d’une réunion ordinaire des dirigeants du continent, tenue à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Pour rappel, la rencontre de Malabo a permis d’analyser, entre autres actions, l’impact de ce « fléau » sur le continent, afin d’identifier des stratégies débouchant sur un plan d’action global.

V.A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés