Covid-19 : Roch Kabore, IBK et Ali Bongo font don de leur salaire

Ali Bongo

Ouagadougou (© 2020 Afriquinfos) – Les Chefs d’Etat africains mettent la main à la poche pour contribuer à la lutte contre le covid-19 dans leurs pays. Les présidents Burkinabè, malien et Gabonais, ont ainsi donné soit une partie de leurs salaires pour les premiers ou mis en place un Fonds national de solidarité pour le dernier.

Comme dans tous les pays affectés par la pandémie du nouveau coronavirus, des Fonds de lutte contre la Pandémie ont été mis en place avec un appel à toutes les bonnes volontés. Pour montrer l’exemple, c’est le Président Roch Marc Christian Kaboré qui en a été le premier contributeur ainsi que les membres de son gouvernement : « Le président du Faso cédera 6 mois de salaire, le Premier ministre 4 mois de salaire. Les ministres d’Etat céderont 2 mois de salaire et tous les ministres devront céder 1 mois de salaire au titre de la mobilisation des fonds pour la lutte contre le covid-19″, a informé Remis Dandjinou, le porte-parole du gouvernement.

A Bamako, la solidarité nationale contre le Covid-19 commence aussi au sommet de l’Etat. Ibrahim Boubacar Keita dans son adresse à la Nation le 10 avril dernier, a annoncé que les différentes mesures sociales mises en branle pour atténuer l’impact négatif de la pandémie, vont coûter au bas mot, 500 milliards de Fcfa. A cet effet « les membres de l’exécutif renoncent à un mois de leur salaire pour l’effort de guerre requis contre le Covid-19. Le Président de la République que je suis, renonce à trois mois de son salaire, et le Premier ministre, à deux mois », a déclaré IBK.

Ali Bongo crée un fonds présidentiel

Au Gabon, un fonds présidentiel alimenté par Ali Bongo a été créé pour soutenir les Gabonais les plus vulnérables économiquement en cette période de Covid-19. «J’ai décidé de créer un fond personnel doté d’un montant de 2,100 milliards de Francs CFA. Ce fonds a une seule mission, s’assurer que tous les gabonais économiquement faibles puissent avoir accès à la santé sans se préoccuper de l’aspect financier“, expliqué le président gabonais dans une vidéo diffusée sur ses comptes Facebook et Twitter. Avec ce fonds, Ali Bongo Ondimba va permettre à ses concitoyens les plus pauvres de faire des économies et va « financer pendant 6 mois l’intégralité des tickets modérateurs des Gabonais économiquement faibles enregistrés à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) ». Près de 300 000 Gabonais sont concernés par cette mesure.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

Coronavirus: l'Egypte interdit l'entrée des citoyens qataris
Ethiopie : Abiy Ahmed met en garde l'opposition
L’état de la pandémie en Afrique au 8 juin 2020
Sénégal : le président en quarantaine après un contact avec un malade du Covid-19
Coronavirus : la CNUCED appelle à la poursuite du fret maritime et l’ouverture des ports
En Afrique du Sud, le dépistage de masse atteint ses limites
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
Coronavirus : L’état de la pandémie en Afrique au 30 avril
Football : les finales de la CAF suspendues jusqu’à nouvel ordre
L’état de la pandémie en Afrique au 27 juin 2020
La Libye menacée par la propagation du Covid-19 en raison de l’insécurité et d’un système de santé a...
La Covid-19 contraint Rugby Africa à annuler la saison 2019-2020
Madagascar : Premier décès lié au Covid-19
Afrique : la zone de libre-échange pourrait amenuiser l’impact du Coronavirus sur le continent
Engagement du G20 sur la dette : Tidjane Thiam réagit
COVID-19: les Ministres africains des finances réclament 100 milliards de dollars pour combattre le ...
Coronavirus : Au Nigeria, les habitants d'Abuja et Lagos invités au confinement
Coronavirus : les pays face aux préjugés, aux fake news et à la surenchère
Cameroun: la lutte contre le coronavirus ravive la guerre des chefs
Sahel: 4 premiers cas confirmés de coronavirus parmi les soldats de Barkhane
Coronavirus et investissement : ingrédients de la résilience de la locomotive de l’UEMOA
Ethiopie : fermeture des frontières terrestres pour lutter contre le Covid-19
Coronavirus : des officiels français expliquent l’Initiative «Covid-19 - Santé en commun»

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés