Le COMESA appelle à créer une institution de développement africaine tripartite

 

Le secrétaire général du Marché commun pour l’Afrique orientale et australe (COMESA), Sindiso Ngwenya, a lancé cet appel lors d’une interview auprès de ce journal en marge des discussions des Nations unies sur le climat, la conférence « COP17 » qui a lieu actuellement à Durban.

En juin, la COMESA, la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) et la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) ont convenu de former entre elles la zone de libre échange la plus étendue du continent à l’horizon 2013.

Si cet accord est mis en oeuvre, ces régions réuniront au total une population estimée à 590 millions de personnes et un produit national brut annuel combiné de mille milliards de dollars.

D’après les études menées par des institutions multilatérales comme la Banque mondiale, l’absence de plan d’infrastructures régional harmonisé freine le commerce régional.

M. Ngwenya, cité par Business Day, a déclaré que la région devrait s’écarter de « la manière orthodoxe de commercer » pour adopter des mesures qui accélèreront l’intégration régionale.

Le COMESA, la CAE et la SADC se réuniront à Nairobi au Kenya du 7 au 9 décembre pour discuter des plans en vue d’établir des règles procédurières pour guider le processus d’établissement de cette zone de libre échange dans les 24 à 26 prochains mois.

L’IDC sud-africaine est une agence de financement du développement contrôlée par l’État, représentant plusieurs milliards de rands et créée il y a plus de 70 ans pour promouvoir la croissance économique et le développement industriel.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le COMESA salue la volonté du gouvernement de la RDC à reformer son environnement des affaires
Le COMESA va débloquer 5 millions USD en faveur des petites et moyennes entreprises
Maurice accueille le comité ministériel tripartite COMESA-EAC-SADC
Le COVID-19 rebat les cartes de la circulation des biens en Afrique australe
Les réserves internationales du COMESA totalisent 112 milliards de dollars
Le sommet de la Comesa se tiendra fin février à Kinshasa
Le COMESA envoie une équipe de 25 observateurs électoraux en RDC
Djibouti va créer la première cour commerciale internationale de l'Afrique
Le Fonds de Solidarité Africain en session ordinaire à Lomé
RDC : Les ONG dénoncent le manque de collaboration des autorités pour l'arrestation du président sou...
Accord de coopération énergétique entre la Zambie et le COMESA
L'UA souhaite des élections pacifiques au Kenya après les violences électorales de 2007
Commerce : accroissement des échanges entre Maurice et les pays du Comesa et de la Sadc
Facilitation du commerce en Afrique: La zone tripartite de libre-échange mise en œuvre début 2020 (C...
Aucun observateur de la SADC aux élections sud-africaines
Le Zimbabwe accueillera la conférence du COMESA sur l'environnement économique
L’Égypte souhaite jouer un rôle clé dans l’intégration régionale en Afrique
Zimbabwe : Le rapport sur les élections n'est pas entièrement approuvé par la SADC, selon l'oppositi...
Maurice : Hausse des échanges commerciaux avec le COMESA et la SADC
Le COMESA mis au défi de réduire la facture des importations annuelles de nourriture
Madagascar/Présidentielle : Les observateurs électoraux du COMESA en mission
Les Etats du COMESA appelés à se doter des industries de transformation des matières premières
Le COMESA envisage de promouvoir des politiques de réduction de la pauvreté
L'Afrique cherche à développer sa coopération avec la Chine en termes d'infrastructures et d'énergie

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés