Éliminatoires du Mondial 2022 : Mané pourra rejoindre sa sélection mais pas Salah

Londres (© 2021 Afriquinfos)Après plusieurs reports, début septembre, à la faveur de la trêve internationale, les sélections africaines disputeront les deux premières journées des éliminatoires du Mondial 2022. Nombreuses parmi elles ne pourront pas compter sur leurs internationaux évoluant en Premier League. Les clubs du championnat anglais ont tous, décidé de retenir leurs joueurs qui doivent rejoindre un pays placé sur la liste de l’OMS comme pays à risque.   

A Liverpool, une situation cocasse risque de survenir lors de la prochaine trêve internationale. Deux joueurs vedettes du club anglais sont particulièrement concernés. Alors que Sadio Mané pourra rallier la sélection sénégalaise, son compère égyptien sera lui interdit de sortie. La faute à une décision des clubs du championnat anglais : «Les clubs de Premier League ont décidé aujourd’hui, à contrecœur mais à l’unanimité, de ne pas libérer de joueurs pour les matchs internationaux disputés dans les pays figurant sur la liste rouge le mois prochain.

La décision des clubs, qui est fortement soutenue par la Premier League, s’appliquera à près de 60 joueurs de 19 clubs de Premier League qui doivent se rendre dans 26 pays figurant sur la liste rouge lors de la fenêtre internationale de septembre. Cette décision fait suite à la position actuelle de la FIFA de ne pas étendre son exception de libération temporaire pour les joueurs devant être mis en quarantaine à leur retour de mission internationale», a indiqué un communiqué publié mardi.

Mohamed Salah sera donc concerné, tout comme son compatriote d’Arsenal, Mohamed Elneny. Le Zambien Patson Daka (Leicester) et le Sud-Africain Percy Tau (Brighton) ne pourront pas y échapper non plus, tout comme les Brésiliens par exemple…

La question va aussi se poser pour la Côte d’Ivoire et le Nigeria qui comptent tous deux plusieurs  joueurs en Premier League et qui se déplacent respectivement au Mozambique et au Cap-Vert, deux pays classés sur la zone rouge par les autorités britanniques.

Le Maroc, qui reçoit le Soudan, lui aussi présent sur cette liste, devrait en revanche y échapper, tout comme l’Algérie et le Sénégal. Les sélectionneurs des équipes africaines devraient donc revoir leur plan pour aborder ces deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés