Relations UE-OEACP: conclusion officielle des négociations de l’accord post-Cotonou, projection sur les 20 prochaines années

Bruxelles (© 2021 Afriquinfos)- Débutée en septembre 2018 en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, la conclusion officielle des négociations de l’accord post-Cotonou qui fixe le cadre de coopération politique, économique et sectorielle pour les vingt prochaines années, est désormais effective. Suite à un nouvel accord de partenariat paraphé ce 15 avril 2021 par les deux parties : l’Union européenne (UE) et les membres de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP, anciennement groupe des États ACP).

 «Ce nouveau partenariat global conclu avec le plus grand groupe de pays partenaires constitue une avancée politique majeure et marque un tournant. L’accord devrait changer la donne en ce qui concerne le renforcement des relations bilatérales que l’UE entretient avec chacun des États OEACP», a indiqué la Commissaire aux partenariats internationaux, et négociatrice en chef de l’UE, Jutta Urpilainen.

Pour le ministre togolais des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et de l’Extérieur, négociateur en chef de l’OEACP et président du Groupe central de négociation ministérielle, Robert Edoh Dussey, «le nouvel accord prend en considération les préoccupations et les attentes des États de l’OEACP et constitue une base solide pour un futur renforcement des liens déjà mis en place avec l’UE».

 Cap sur les 20 prochaines années

 Le projet de texte approuvé après plus de deux ans et demi de négociations présente un partenariat politique ambitieux et renforcé entre l’UE et les membres de l’OEACP.  Son  objectif est de produire des résultats mutuellement bénéfiques sur des questions d’intérêts communs. Pour les vingt prochaines années. L’accord, qui succédera à l’accord de Cotonou une fois que les deux parties auront achevé leurs procédures internes, élargit la portée et l’ampleur des ambitions de l’UE et de l’OEACP. Il permettra aux deux parties la création d’alliances et d’actions mieux coordonnées sur la scène internationale.

 La signature, l’application provisoire et la conclusion de l’accord seront soumises à l’approbation du Conseil de l’Union européenne, sur la base de propositions de la Commission européenne. Ces propositions, ainsi que le texte négocié traduit dans toutes les langues de l’UE, seront transmises au Conseil au cours des semaines à venir.

 Le Conseil ne se prononcera sur la conclusion de l’accord qu’après avoir reçu l’approbation du Parlement européen. L’accord devrait être signé au 30 novembre 2021. Pour qu’il puisse entrer en vigueur, les parties devront avoir achevé leurs procédures internes respectives.

 En avril 2020, le groupe des États ACP est devenu l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP, une organisation internationale comptant 79 membres), à la suite de l’entrée en vigueur de la version révisée de l’accord de Georgetown. Ensemble, l’UE et les États membres de l’OEACP représentent plus de 1,5 milliard de personnes, et plus de la moitié des sièges aux Nations unies.

Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés