Covid-19: Comment le milliardaire Strive Masiyiwa a précommandé des doses vaccins au nom de l’UA

Pretoria (© 2021 Afriquinfos)- Dans la course à l’accès aux vaccins contre la Covid-19, les pays occidentaux plus nantis se taillent la part du lion. L’Afrique n’est pourtant pas du reste. Grâce à diverses initiatives dont l’une, la Plate-forme africaine de fournitures médicales (AMSP), pilotée par le milliardaire Strive Masiyiwa zimbabwéen, le continent se procure de précieuses doses.

Mardi dernier, le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) a annoncé le lancement d’un programme de précommande de vaccins contre le COVID-19 à destination de tous les 55 membres de l’Union africaine (UA). Ceci à travers la Plateforme africaine de fournitures médicales (AMSP) soutenue par la Banque africaine d’export-import (AfreximBank) qui facilitera les paiements, en offrant aux fabricants des garanties de préachat à hauteur de 2 milliards de dollars au nom des membres de l’UA.

Cette démarche a été conduite et menée à bien par le milliardaire Strive Misiyiwa, envoyé spécial de l’UA. Pour le magnat des télécommunications, cette précommande à destination de l’Afrique est exceptionnelle. «C’est une période historique. Pour la première fois de l’histoire, l’Afrique s’est assurée un accès à des millions de doses de vaccin pendant une pandémie comme la plupart des pays occidentaux», a-t-il vanté. Avant d’ajouter: «Il y a encore une énorme pénurie de doses de vaccin, et c’est pourquoi cette collaboration continentale a permis de concevoir une répartition juste, associée à un accès rapide et équitable aux vaccins contre la COVID-19 sur tout le continent».

Cette annonce du CDC Afrique intervient une semaine après celle du Président sud-africain, Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’UA, indiquant que le continent avait acquis à ce jour 270 millions de doses de vaccin auprès des laboratoires Pfizer, Johnson & Johnson et AstraZeneca via le Groupe de travail africain pour l’acquisition de vaccins (AVATT). Par ailleurs, l’initiative COVAX lancée par l’OMS et le fonds GAVI ambitionnent d’acquérir 2 milliards de doses de vaccins pour les pays du Sud dans les meilleurs délais. Même si elle n’est pas aux avant-postes de cette course aux vaccins anti-Covid-19, l’Afrique n’est pas non plus à la traîne.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés