Les priorités du basket-ball africain en 2021 selon Hamane Niang, patron de la FIBA

MIES (© 2021 Afriquinfos)- Comme toutes les disciplines sportives, le basket-ball africain a été durement affecté par la pandémie du nouveau coronavirus avec des compétitions annulées, et une reprogrammation de sa saison. A l’orée de la nouvelle année 2021, le Président de la FIBA, Hamane Niang, est revenu sur cette année difficile et la mise en œuvre d’un nouveau calendrier triennal.

D’entrée, dans une interview accordée à fiba.basketball, Hamane Niang se félicite de la prompte réaction de la FIBA suite à la survenance de la Covid-19 : «La FIBA a été l’une des premières fédérations à prendre des mesures drastiques au début de la pandémie. En février, nous avons déplacé l’un des Tournois de Qualification Olympique Féminins de Foshan (Chine) à Belgrade (Serbie), et nous avons réussi à l’organiser de manière professionnelle et appropriée pour nos joueuses en seulement neuf jours. Puis, le 12 mars, nous avons décidé de suspendre toutes les compétitions FIBA et après l’annonce du report des Jeux olympiques, nous avons pu, grâce aux efforts conjugués de tous les membres de la famille FIBA, approuver en neuf jours un nouveau calendrier pour les trois prochaines années. La FIBA a démontré sa capacité à rapidement s’adapter à un environnement aussi difficile et extraordinaire», a expliqué le dirigeant.

La publication de recommandations pour le développement par la Commission médicale de la FIBA en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) afin d’aider, de conseiller et d’encadrer au mieux la reprise des activités et des compétitions par les fédérations nationales et les ligues, était également à l’ordre du jour. Des lignes directrices qui selon le Président de la FIBA, ont permis d’«organiser des événements tout au long de l’année, notamment la fenêtre de novembre 2020 des Éliminatoires des Coupes continentales FIBA, les fins de saisons de la Basketball Champions League et de la Basketball Champions League Americas (…) Notre bureau régional d’Afrique a également pu récemment mener à bien l’organisation des Championnats d’Afrique U18 FIBA – tant masculin que féminin – en Égypte», s’est félicité M. Niang.

La balle orange et l’Afrique en 2021

A la FIBA, on se projette déjà sur la saison à venir. Outre le renforcement des fédérations nationales qui est l’un des axes importants de la stratégie mise en place, l’instance a un programme chargé : «Nous nous réjouissons de débuter 2021 et de disputer les très attendus quatre Tournois de Qualification Olympique FIBA qui auront lieu au Canada, en Croatie, en Lituanie et en Serbie, ainsi que les Tournois de Qualification Olympique 3×3 FIBA.

Et bien sûr, il y aura les Jeux olympiques à Tokyo, où le 3×3 fera ses débuts historiques… Le lancement de la Basketball Africa League (BAL) est un autre point fort de l’année à venir. Bâtie sur les compétitions de clubs actuelles en Afrique, la BAL marque la première collaboration de la NBA en dehors de l’Amérique du Nord. Nous sommes ravis de travailler conjointement avec la NBA, et je suis convaincu que nous allons voir de l’excellent basketball», prédit le patron de la FIBA.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés