Visite officielle du Roi du Maroc Mohamed VI en Tunisie

Accompagné du prince héritier Moulay El-Hassen et du prince Moulay Rachid, le Roi du Maroc était à la tête d'une délégation de haut niveau composée de 11 ministres et de 90 hommes d'affaires.

Cette visite a été couronnée par la signature d'une série de 23 accords bilatéraux dans divers domaines d'intérêt commun entre la Tunisie et le Maroc, un discours qualifié de "haute facture" à l'Assemblée constituante outre l'obtention du "grand Cordon spécial de la République" tunisienne.

Samedi dans la soirée au palais présidentiel de Carthage (banlieue nord de Tunis), le chef d'Etat tunisien a décoré le Roi Mohamed VI du "grand Cordon spécial de la République" tunisienne.

Et ce, "en signe de considération pour ses efforts en faveur du renforcement des relations fraternelles entre les deux pays", lit-on dans un communiqué de la présidence tunisienne.

Lors d'une cérémonie officielle en l'honneur de ses hôtes marocains, M. Marzouki a également décoré le prince héritier Moulay El-Hassen et le prince Moulay Rachid du "grand Cordon de l'Ordre de la République".

Pour sa part, le souverain du Maroc, Roi Mohamed VI a remis au président tunisien le "Wissam Al-Mouhammadi" (connu pour être l'un des plus prestigieux ordres au Maroc, soit l'Ordre de souveraineté).

Lors de son entretien avec M. Marzouki, le souverain du Maroc a abordé entre autres la situation en Palestine, en zone sahélo-saharienne et au Maghreb, la criminalité transnationale ainsi que des dossiers régionaux et locaux d'intérêt commun, a appris Xinhua auprès de la présidence tunisienne.

Les discussions entre les deux chefs d'Etat ont abouti à la signature de 23 accords de coopération bilatérale, conventions et mémorandum d'entente entre les deux pays touchant des secteurs comme la bourse, les finances, l'économie et l'industrie, l'agriculture, la santé, l'enseignement supérieur, le tourisme et la religion.

S'adressant aux 217 députés de l'Assemblée constituante tunisienne, le Roi Mohamed VI a mis en exergue "le rôle pionnier de la Tunisie dans la promotion des droits de la femme et de la jeunesse".

Appréciant la remarquable adhésion de la société civile tunisienne au processus de transition via le dialogue national, le souverain du Maroc a présenté son ferme appui aux efforts fournis par les autorités tunisiennes pour conforter les fondements de l'Etat afin de satisfaire les "aspirations légitimes du peuple tunisien à la liberté, démocratie, dignité et justice sociale".

"Dans ce sens, a insisté le Roi Mohamed VI, le rejet des extrémistes, de la violence et du terrorisme demeure l'unique issue pour réaliser les espoirs des Tunisiens".

Evoquant le Maghreb (Tunisie, Algérie, Maroc, Libye et Mauritanie), le président marocain a rassuré qu'il "ne ménagera aucun effort pour édifier un Maghreb fort" avant de faire état du "blocage regrettable de l'Union du Maghreb qui impose l'exploitation des richesses et des potentialités offertes par les cinq pays".

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés