Accueil Afrique du Nord Tunisie Tunisie : La banque centrale inquiète quant à l’aggravation du déficit courant

Tunisie : La banque centrale inquiète quant à l’aggravation du déficit courant

Tunisie : La banque centrale inquiète quant à l’aggravation du déficit courant

A  l'issue d'une réunion de son conseil d'administration, la BCT a expliqué l'aggravation de ce déficit par la détérioration du déficit des échanges commerciaux avec l'extérieur essentiellement pour ce qui est énergie et produits alimentaires. Et ce, "malgré la légère contraction des importations de ces derniers", lit-on dans un communiqué de la BCT.

Ajoutant à cette défaillance le repli des entrées en matière d'investissement extérieur, "cela a engendré des pressions sur le niveau des avoirs nets en devises qui est revenu à 10.555 millions de dinars (un dinar équivaut à 0,59 USD), soit 94 jours d'importation en date du 24 juin courant, contre 106 jours en 2013", d'après la même source.

La Banque centrale tunisienne a également manifesté certains soucis quant à l'apparition de signes de résurgence de tensions inflationnistes suite à une période de détente.

Toutefois, le conseil de la BCT a fait état de certaines prémices d'une évolution positive de la conjoncture nationale tunisienne, comme en témoigne, lit-on dans le communiqué, le relèvement du niveau de la croissance économique par rapport aux prévisions de janvier 2014, soit une croissance de 2,5 à 2,7% en 2014 et entre 3,3% et 3,5% au titre de l'exercice 2015, contre la prévision du Fonds monétaire international (FMI) de 2,8% en 2014 et de 3,5% en 2015.

D'après les chiffres de la BCT, la récolte céréalière devrait atteindre cette saison 24,5 millions de quintaux contre des prévisions aux alentours de 22 millions de quintaux et 13 millions de quintaux enregistrés en 2013.

Pour ce qui est des services, le bilan fait état d'un repli de l'activité touristique en mai 2014 contre une remarquable reprise du transport aérien.

Le fait saillant du dernier bilan élaboré par le conseil de la BCT n'est autre que la dépréciation de la valeur du dinar tunisien (juin 2014) par rapport à l'euro et au dollar américain (USD). Comparée avec celle du début de cette année, la valeur du dinar a reculé de 1,1% vis-à-vis de l'euro et de 0,6% du dollar.