Accueil Afrique du Nord Refus du Zamalek de jouer à Doha : la CAF menace de sanctionner le club égyptien

Refus du Zamalek de jouer à Doha : la CAF menace de sanctionner le club égyptien

Le Caire (© 2020 Afriquinfos)- C’est le 14 février prochain que se jouera la finale de la Super Coupe de la CAF à Doha. Elle doit opposer l’Espérance de Tunis et la Zamalek du Caire sauf que le club égyptien évoquant des tensions politiques entre les autorités égyptiennes et celles qataries a annoncé qu’il ne ferait pas le déplacement. A la CAF, on brandit la menace d’une sanction.

C’est le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) himself qui a évoqué le sujet en marge de la cérémonie des CAF Awards mardi dernier en Egypte.   S’exprimant lors de la cérémonie de remise des prix  mardi en Égypte, Ahmad Ahmad a déclaré que l’instance qu’il dirige n’a pas encore reçu de courrier officiel notifiant le refus du Zamalek de se rendre à Doha pour livrer la finale de Super Coupe de la CAF contre l’Espérance de Tunis. Et si cela advenait le président de la CAF laisse entendre que des sanctions seront appliquées « Après que si le club refuse de jouer le match, le règlement sera évidemment appliqué ». Le règlement qui stipule que qu’un club qui désiste d’une compétition majeure de la CAF sans raison valable,  pourrait faire l’objet d’une interdiction de trois ans de tous les matches de la CAF et être passible d’une lourde amende.

En effet, lors d’une conférence animée en octobre dernier,  le Président du Zamalek d’Egypte, Mortadha Mansour, a déclaré que sur décision de son Conseil d’Administration et en accord avec les premiers responsables du pays, le club ne fera pas le déplacement de Doha pour livrer la finale de la Super Coupe de la CAF qui doit l’opposer à l’Espérance de Tunis. Les différends diplomatiques entre le Caire et Doha expliquent cette position du club de la capitale égyptienne.

S.B.