Miss Univers 2021: La participation du Maroc au cœur d’échanges passionnés sur le net

Rabat (© 2021 Afriquinfos) -Les tensions Algérie-Maroc se multiplient et s’invitent même dans un concours de beauté. Alors qu’elle s’apprête à représenter le Maroc au concours Miss Univers, le 12 décembre 2021 en Israël, Kawtar Benhalima est la cible de vives critiques en raison de ses origines algériennes.

Kawtar Benhalima se retrouve au cœur d’une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux marocains, après avoir partagé avec émotions l’histoire de sa grand-mère qui a fui son pays pendant la guerre d’Algérie. « Ma grand-mère s’est installée au Maroc avec peu de moyens en compagnie de ses frères et sœurs. Elle a grandi dans une famille où elle a appris à coudre. À fil du temps, elle a utilisé ça comme une qualité pour aider les femmes au Maroc à construire leur indépendance », a confié dans une vidéo la nouvelle reine.

Depuis, de nombreux Internautes lui ont reproché de ne pas être une Marocaine de pure souche. Très vite, ces derniers ont alors pris pour cible la plus belle femme du Maroc. Des milliers de tweets avec le hashtag « Kawtar n’est pas marocaine » ont inondé les réseaux sociaux.

Initialement première dauphine, Kawtar Behalima 22 ans a dû remplacer la miss Univers Maroc 2021 en titre, Fatima-Zahra Khayat, déclarée forfait suite à un accident. Elle a lancé sa propre marque de bijoux K2. Militante, inventive et passionnée de musique, la Miss a tous les atouts pour finir en tête du classement.

La pétition contre son titre et les propos haineux n’ont cependant pas le dernier mot sur elle. La jeune femme est prête à affronter ses concurrentes. Elle a exprimé sa joie à l’annonce de sa participation. « C’est avec énormément de fierté, d’émotions, de joie, de larmes que je vous annonce ma participation officielle au concours de Miss Univers 2021 », écrit-elle, avant d’ajouter : « Si vous saviez à quel point j’en ai rêvé. […] Aujourd’hui je me sens plus forte, plus femme, plus fière. Quel honneur de représenter mon pays. » A-t-elle écrit. Lors de cette élection, la Marocaine affrontera Clémence Botino, Miss France 2020.

Des réactions en soutien à la jeune dame

« La question d’une identité de souche n’a pas lieu d’être ni au Maroc, ni ailleurs dans le monde au demeurant. Comment a-t-on pu applaudir l’élection d’une Miss Univers Espagne d’origine marocaine quelques semaines auparavant et retirer ce même droit à une marocaine d’origine algérienne par sa grand-mère? », s’indigne Zineb Ibnouzahir, éditorialiste du site 360.

Pour le site Bladi.net, « cette vidéo, devenue virale sur les réseaux sociaux, portait un message de fraternité entre les deux peuples marocain et algérien. Malheureusement, la première dauphine de Miss Univers Maroc 2021 a été mal comprise ou du moins, ses propos ont été mal interprétés par les internautes marocains. Certains d’entre eux sont même allés jusqu’à mettre en place une pétition pour demander sa révocation et son remplacement par la deuxième dauphine ».

Cette polémique intervient à un moment de forte crispation des relations entre l’Algérie et le Maroc. « La révélation de ses origines algériennes, bien que lointaines, a réveillé une colère auprès des Marocains. Cette intervention de Miss Maroc arrive dans un contexte très tendu. Les deux pays voisins s’opposent politiquement depuis des mois ».

Traditionnellement difficiles, les relations entre l’Algérie et son voisin de l’ouest ont connu une récente dégradation en raison, notamment, de l’épineux dossier du Sahara occidental. Le 24 août, l’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc, après des mois de tensions exacerbées.

Lors du dernier mois de ramadan, la toile marocaine avait déjà appelé au boycott de dattes algériennes.

Vignikpo Innocente

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés