Le PM britannique et le chef de l’OTAN s’entretiennent de la situation en Libye et en Afghanistan

S'exprimant au début de leur réunion tenue mercredi au ministère britannique des Affaires étrangères à Londres, M. Cameron a annoncé que leurs entretiens porteraient sur de diverses questions, dont les opérations de l'OTAN en Afghanistan et en Libye.

En ce qui concerne la Libye, le Cameron a salué les forces de l'OTAN pour leur travail excellent, notant que "le temps ne jouait plus" pour le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

M. Rasmussen a indiqué que "le Royaume-Uni est un pilier de l'OTAN…Je voudrais rendre hommage aux efforts et au sacrifice des troupes britannique dans les opérations en Afghanistan et  en Libye dirigées par l'OTAN".

Suite à la réunion, un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères a fait savoir que MM. Cameron et Rasmussen avaient discuté des défis auxquels faisait face l'OTAN. M. Rasmussen a salué l'engagement ferme et la contribution du Royaume- Uni à l'alliance.

Ils sont parvenus à un accord sur la nécessité de renforcer la capacité de l'OTAN en vue de répondre de façon flexible au changement des priorités et ont discuté des avantages pour les pays de travailler ensemble afin de développer leurs capacités de défense de manière efficace.  "Ils ont noté que l'OTAN avait considérablement réduire la capacité militaire de Kadhafi et ils se sont engagés à poursuivre les opérations jusqu'à ce que le peuple libyen ait le droit de déterminer leur propre avenir. Ils ont consenti que l'OTAN devrait continuer à augmenter la pression sur Kadhafi", a annoncé le porte-parole.

Sur l'Afghanistan, les deux dirigeants ont discuté du transfert des responsabilités de sécurité à l'Afghanistan et sont d'accord sur le fait que les forces afghanes de sécurité étaient de plus en plus compétentes pour assurer la sécurité dans leur pays.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés