L’attaque-suicide d’un camp militaire algérien revendiquée par l’Etat Islamique

Alger (© 2020 Afriquinfos)- Dans un communiqué, l’Etat Islamique a revendiqué l’attaque dimanche dernier d’un camp militaire algérien situé près de la frontière malienne.

Le camp militaire de Bordj Badji Mokhtar, près de la frontière avec le Mali a été la cible d’une attaque kamikaze dimanche dernier. Le Groupe a revendiqué l’attentat terroriste en indiquant dans un communiqué que « Le frère martyr Omar al-Ansari … est entré dans la base et a fait exploser sa voiture contre eux ».

En effet la tentative d’introduction de la voiture piégée dans le camp été avortée par une sentinelle à l’entrée. Le kamikaze a néanmoins réussi à faire exploser son véhicule tuant, ainsi que la sentinelle.

Ces dernières années, l’Algérie a été relativement épargnée par les attaques terroristes. Depuis 2017 et deux attaques deux attaques contre les postes de police déjà revendiquées par l’EI, le pays n’avait connu d’agressions majeures.   

Boniface T.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés