La Ligue Arabe tente une médiation désespérée en Libye

La Ligue arabe

La Ligue arabe | Dans un contexte encore plus tendu que d’habitude, la Ligue Arabe a annoncé vendredi dernier, la tenue prochaine d’une conférence virtuelle sur la crise libyenne. L’Egypte, soutien du Maréchal Haftar, pourtant à l’initiative de cette rencontre de la ligue arabe a menacé samedi d’intervenir directement sur le terrain si les forces du GNA soutenues par le Turquie continuaient leur avancée vers Syrte, ville stratégique de l’Est libyen.  

Vendredi dernier, la Ligue arabe annonçait la tenue cette semaine à une date qui reste encore à déterminer, d’une conférence sur la crise libyenne. Le Gouvernement d’Union Nationale (GNA) basé à Tripoli et reconnu par la Communauté internationale,  et la Turquie son principal allié, avaient aussitôt fait part de leur scepticisme quant à l’initiative égyptienne indiquant que c’était une manœuvre pour faire gagner du temps au Maréchal Haftar dont le Caire est un soutien.  En effet ces dernières semaines, les troupes de l’homme fort de l’Est libyen ont subi une série de revers. Le GNA soutenu par Ankara, a engrangé de nombreuses victoires et repris le contrôle de l’ensemble du Nord-ouest libyen.

Aussi la sortie télévisée samedi d’Abdel Fattah al-Sissi, ne devrait pas rassurer le GNA qui sera d’ailleurs absent de la conférence en ligne annoncée par la Ligue arabe. Le président égyptien, a averti que si les troupes menées par Tripoli s’avançaient vers  la « ligne rouge »  que sont les villes de Syrte à l’Est et Al-Joufra plus au sud, les forces armées égyptiennes interviendraient directement aux côtés des troupes du Maréchal Haftar. «Toute intervention directe de l’Egypte est devenue légitime au niveau international, que ce soit au regard de la charte de l’ONU sur la légitime défense ou qu’elle se base sur la seule autorité légitime élue par le peuple libyen: le Parlement libyen ».

La réaction du GNA ne s’est pas fait attendre déplorant ce qu’il considère comme une ingérence dans les affaires internes libyennes et une menace grave pour la sécurité nationale de la Libye et la paix internationale. Cette passe d’armes entre le Caire et Tripoli annonce déjà l’ambiance dans laquelle va se tenir la réunion virtuelle de la Ligue Arabe. La réussite de cette énième médiation relève de la mission impossible.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés