Accueil Afrique du Nord Égypte Egypte : Le pouvoir décrète une hausse drastique et inégalitaire des prix de l’essence

Egypte : Le pouvoir décrète une hausse drastique et inégalitaire des prix de l’essence

Egypte : Le pouvoir décrète une hausse drastique et inégalitaire des prix de l’essence

 

 

 

 

 

 

 

 

D'après Ahmed Kheir, utilisateur de Twitter originaire du Caire, suivi par 2200 personnes :

"92 Essence Super, plus 40%
Super 80, plus 78 %
Diesel, utilisé par les microbus et les transports en commun, plus 63 %
Super 95, utilisé par le segment le plus riche de la société, plus 7 % #justice_sociale"

Reuters, qui indique que le gouvernement égyptien “essaie de réduire les subventions à l'énergie pour alléger le fardeau sur le déficit budgétaire croissant”, a rapporté les mêmes chiffres

Dans un autre tweet, Kheir affirme:

"Ils ont augmenté le prix de l'essence de plus de la moitié, en l'absence d'un Parlement. Ils ont pris la décision en secret un jour de congés. Ils ont agi comme des voleurs."

Peter Ramez, qui a 500 abonnés sur Twitter, impute la hausse au nouveau président de l'Egypte Abdelfattah El Sissi et affirme :

"Une augmentation de plus de 40% sur le Super, mécréants ? Que Dieu vous juge. Vous méritez toutes vos futures malédictions."

Et Ahmed Fathi El Badry ajoute :

"Pensez-vous que l'amour que le peuple vous porte perdurera après cette décision ? C'est un suicide politique et social"

D'autres ont utilisé l'humour pour exprimer leur frustration. Shay Sokar Bara, un pseudonyme, avec quelque 83 000 abonnés a déclaré :

"Je ne me suis pas rebellé contre [l'ancien president Mohamed] Morsi pour que les subventions soient supprimées ou que l'électricité soit coupée ou pour donner [mon argent à l'Etat]. Je n'ai rien et je ne veux pas aller en prison si je dis non."

Dans un autre tweet, il constate :

"Les Egyptiens font la queue aux stations d'essence et tout le monde dit qu'ils font le plein avant que prix du Super augmente. On est un peuple intelligent. C'est comme si l'essence dans leurs réservoirs allait durer éternellement."

Et Hesham Mansour plaisante :

"L'augmentation du prix de l'essence est tactique. Après l'augmentation du prix de l'essence et de l'électricité, le gouverment veut s'assurer que les citoyens n'auront pas assez d'argent pour s'immoler par le feu."

Ce tweet nous remémore l'étincelle qui a déclenché la révolution arabe en décembre 2010, lorsque Mohammed Bouazizi, marchand de fruits s'est immolé par le feu.

Cette vidéo de Mansoura montre les queues aux stations d'essence qui étaient a court de Super :

A quoi les Egyptiens doivent-ils encore s'attendre ?

 Ecrit parAmira Al Hussaini         Traduit par Anne Lozac'h

Global Voices: The World is Talking, Are You Listening?

Lire cet article sur Global Voices