Histoire de la libération de l’Algérie

La colonisation française a commencé le 14 juin 1830 par le débarquement des forces françaises sur la côte de Sidi Fredj ( ouest d'Alger), avant que le régent d'Alger, le Dey Hussein, ne signe le 5 juillet de la même année l'accord de soumission.

Au fur et à mesure que les troupes conquérantes avancent, les Algériens s'organisent pour résister à la vague de colonialisme. Les révoltes n'ont ainsi jamais cessé à travers tout le territoire et ce jusqu'à l'aboutissement à l'indépendance.

Parmi ces résistances, les plus connues sont celles menées entre 1832 et 1847 par l'émir Abd el-Kader dans l'ouest du pays. Entre 1845 et 1850, il y a eu la révolte de l'oasis de Zaatcha et Zibane menée par Cheikh Bouziane (sud). Plus tard, entre 1851 et 1860, Chérif Boubeghla et Fatma N'soumer ont combattu les Français en Kabylie (centre).

Après les révoltes, des mouvements et des partis politiques au sens moderne commencent à voir le jour avec la création par Messali Hadj en 1926 de l'Etoile nord-africaine puis du Parti du Peuple Algérien (PPA) en 1937 à Alger. D'autres partis de divers courants politiques sont créés par la suite pour revendiquer soit l'indépendance ou l'intégration à la France, tout en réclamant l'égalité entre les communautés musulmane et européenne.

Les autorités coloniales françaises ont rejeté ces demandes, ce qui oblige certains hommes politiques à changer leur politique en matière de lutte pour obtenir la liberté.

Le point tournant a été la répression sanglante menée par les forces coloniales suite aux manifestations des Algériens le 8 mai 1945 pour réclamer l'indépendance promise par la France coloniale à la veille de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les Algériens s'étant battus comme auxiliaires avec les forces alliées contre les Nazis.

Depuis, les Algerians ont commencé à s'organiser dans la clandestinité pour aboutir à une lutte armée, sous la coupe du Front de libération nationale (FLN).Le premier novembre 1954, la guerre de libération a déclenché.

Après huit ans de combats acharnés, le gouvernement français et le FLN ont décidé d'entrer en négociations pour aboutir le 18 mars 1962 à la signature des accords d'Evian, et à la proclamation au lendemain du cessez-le-feu.

Dans le référendum d'autodétermination organisé le premier juillet 1962, jusqu'à 99.7 % des Algériens ont voté en faveur de l'indépendance. Quatre jours plus tard, l'Algérie est officiellement devenue indépendante.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés