UEMOA : la croissance communautaire ralentit à 2,6% à cause du coronavirus

Croissance communautaire en Afrique de l'Ouest

Croissance communautaire en Afrique de l’Ouest | Depuis l’avènement du nouveau coronavirus et la mise à l’arrêt de l’économie mondiale, de nombreuses projections avaient prédit son impact sur le taux de croissance de la zone UEMOA.  Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) vient de confirmer cette tendance à la baisse.

Le taux de croissance économique dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) devrait chuter à 2,6% en 2020, estime le Comité de politique monétaire (CPM) de la BCEAO. La Covid-19 est passée par là car la prévision initiale était de 6,6%. En outre, informe le CPM «’Le PIB (produit intérieur brut) de l’Union a progressé en glissement annuel de 3,3%, au premier trimestre 2020, après 6,5% un trimestre plus tôt ».

Le Comité de politique monétaire de la BCEAO, explique que « cette décélération de l’activité économique est surtout [causée] par le secteur tertiaire, dont la contribution à la croissance a baissé de moitié par rapport au trimestre précédent’’. Cette situation reflète « les premiers effets de la propagation de la pandémie de coronavirus, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie, des transports et du commerce ».

La nécessité pour les pays de la zone de mener des plans de riposte contre le coronavirus a également impacté leur déficit budgétaire. A fin mars 2020, il s’établissait à 922,1 milliards ou 4,5% du PIB alors qu’à la même période l’année dernière, il était de 222,5 milliards ou 1,1% du PIB.

Le CPM de l’UEMOA observe néanmoins « une légère accélération du rythme de progression de la masse monétaire en glissement annuel, en liaison avec le rebond des actifs extérieurs nets, ainsi que l’accroissement des créances intérieures ». « Les réserves de change de l’Union se sont renforcées sur une base annuelle, assurant 6,3 mois d’importations de biens et services à fin mars 2020. » En revanche, le taux d’intérêt moyen trimestriel des appels d’offres hebdomadaires d’injection de liquidité est en baisse, passant de 2,98% lors du dernier trimestre 2019 à 2,69% au premier trimestre 2020.

Depuis le mois d’avril 2020, il se situe à 2,50%, en liaison avec les injections de liquidité au taux fixe de 2,50% lancées par la Banque centrale pour lutter contre les effets néfastes de la crise sanitaire.

S.B.

Ces articles devraient vous intéresser :

Lutte contre le COVID-19 : les Red Devils offrent 30% de leurs salaires aux hôpitaux de Manchester
Coronavirus: Xi Jinping promet aide et matériel à l'Afrique
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
Le tissu économique de la Côte d'Ivoire dangereusement perturbé par la crise post-électorale
L’ex Président congolais, Yhombi Opango, nouvelle personnalité africaine victime du Covid-19
Coronavirus: l'Algérie ne compte pas renoncer à l'hydroxychloroquine
Coronavirus au Nigeria : le nombre de cas pourrait rapidement "exploser" (officiels)
Covid-19: L'Afrique du Sud franchit la barre des 10 mille contaminations, record africain
L’état de la pandémie sur le continent au 13 mai 2020
Pandémie du coronavirus : le Président de la Commission de la CEDEAO s’exprime
L’état de la pandémie en Afrique au vendredi 12 juin
Lutte contre le Covid-19 : le Mali prend des mesures et apporte un financement
Covid-19: Ingrédients de la résilience de la CEDEAO selon le Président Issoufou 
La Covid-19 contraint Rugby Africa à annuler la saison 2019-2020
UEMOA: Le trafic aérien en baisse de 95% à cause de la Covid-19
Coronavirus : la CAF dit suivre de très près la situation et n’exclut pas de faire annuler des match...
Coronavirus: frontières fermées et état d'urgence sanitaire au Soudan
Coronavirus : un traitement « prometteur » à base de chloroquine à l’essai en France
Coronavirus : les pays face aux préjugés, aux fake news et à la surenchère
Coronavirus: une employée de l'ONU parmi les 4 cas au Sénégal, une première mondiale
L’ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye, un an après le début de l’offensive militaire ...
L’OMS s’attend à une bataille plus longue contre le Covid-19
L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
L’impact du coronavirus sur la situation des femmes en Afrique

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés