Une vague de 100 militaires du contingent togolais quitte Lomé pour le Mali

Selon la haute hiérarchie militaire des Forces armées togolaises (FAT), il s'agit d'une mission destinée à la "défense d'une noble cause".

Lors de la cérémonie de départ de cette première vague, le chef d'Etat-Major général des Forces  armées togolaises (FAT), général Atcha Titikpina, a exhorté les militaires à la "discipline exemplaire et au professionnalisme sans précédent" au cours de leur séjour au Mali.

La veille du départ de la première vague du contingent togolais, le Haut représentant de l'Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel, le major Pierre Buyoya, a effectué une visite officielle au Togo.

Le major Buyoya, ancien président du Burundi, avait échangé avec le chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé sur ce que la CEDEAO et de l'UA "devraient faire pour s'adapter à la nouvelle situation" au Mali.

Le Haut représentant de l'Union africaine avait indiqué l'urgence de ce que tout soit accéléré pour "libérer le nord du Mali et permettre à ce pays de retrouver l'intégrité du territoire pour revenir à la normalité".

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés