Accueil Afrique de l'Ouest Togo Togo : Un programme de cantine scolaire pour améliorer la santé des enfants défavorisés

Togo : Un programme de cantine scolaire pour améliorer la santé des enfants défavorisés

Togo : Un programme de cantine scolaire pour améliorer la santé des enfants défavorisés

Le programme, lancé mardi, est inscrit dans la deuxième phase du Projet de Développement Communautaire (PDC) dont la phase pilote (2008-2013), au coût global de 16,450 milliards de francs Cfa sur financement de la Banque mondiale, s'est achevée sur un taux de réalisation de 118%.

Le projet vise à améliorer l'accès des populations pauvres aux infrastructures de base et d'améliorer significativement leurs revenus dans les milieux les plus défavorisés au Togo où le taux de prévalence de la pauvreté est passé de 61,7% en 2006 à 58, 7% en 2011.

Pour la deuxième phase, le PDC plus, la Banque mondiale a approuvé un concours de 12,1 millions de dollars pour développer les activités déjà mises en oeuvre avec succès dans les services de base, construire de nouvelles infrastructures communautaires et renforcer le système de protection sociale du pays.

"Grace au renforcement de l'état nutritionnel des enfants, la santé, le taux d'inscription, la rétention scolaire des enfants ainsi que le taux de réussite se sont améliorés dans les zones où le projet est mené", a expliqué Sidémého Tomegah-Dogbé, ministre de Développement à la Base, de l'Artisanat, de la Jeunesse et de l' Emploi des Jeunes.

Le PDC plus aidera à réaliser, souligne-t-on, l'objectif du gouvernement de porter de 10% en 2012 à 20% en 2017 le taux de préscolarisation des enfants de 4 à 5 ans d'âge, en atteignant notamment 15,3% en 2014, 18% en 2015 et 18,9% en 2016.

Le taux net de scolarisation primaire devra passer progressivement de 88% en 2012 à 96% en 2017, tandis que le taux d' achèvement scolaire évoluera de 74,5% en 2012 à 90,5% en 2017 avec des niveaux intermédiaires de 80,8% en 2014 et  87,2% en 2016.

Dans sa Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l' emploi (SCAPE), le Togo s'est donné d'arriver à l'accès universel à l'école primaire d'ici à 2020 et de vaincre les disparités pour les enfants issus de familles pauvres, les enfants du milieu rural et les filles.