Togo : L’Institut de conseil et d’appui technique connaît un nouveau débrayage

Les agents de l'ICAT cette fois-ci sont déterminés à ne reprendre le travail que lorsque leurs revendications seront totalement satisfaites car aucun point du précédant accord (portait sur des cinq points de revendications) n'est satisfait et que le délai prévu pour la rencontre d'évaluation est déjà passé.

Les employés de l'ICAT réclament 20 mois d'arriérés de salaires, le déblocage de tous les arriérés d'avancement, la revalorisation de la grille salariale, l'intégration des agents contractuels dans la fonction publique et la dotation équitable des moyens de déplacement à tous les agents de terrain.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés