Togo : Des groupements féminins à l’école de la transformation et conservation de la tomate

L'objectif visé par cette formation qui s'inscrit dans le cadre du programme d'autonomisation de la femme, est de rechercher des voies et moyens pour l'autopromotion de la femme en vue de son épanouissement.

 Cette formation qui est un volet de la lettre de mission du ministère de la Promotion de la femme est financée sur le budget de l'Etat au titre de l'année 2012. L'atelier se justifie par le fait que les producteurs agricoles et les femmes rurales en particulier vivent dans un cercle vicieux de pauvreté faute de moyens agricoles modernes et surtout, de débouchés pour vendre leurs produits. Elles sont contraintes de les brader aux commerçants qui non seulement imposent leurs prix, mais aussi leurs unités de mesures lors des ventes.

 Les participantes issues de dix groupements suivent des modules sur "l'entreprenariat rural et féminins ; la bonne pratique d'hygiène de transformation alimentaire; la commercialisation et le marketing des produits transformés; l'outil de gestion d'un groupement de transformation et les procédés ou itinéraires techniques de transformation de la tomate". La ministre de la Promotion de la femme, Henriette Amédjogbé a indiqué que pour réaliser l'autopromotion et l'autonomisation, il est nécessaire que les femmes elles-mêmes jouent leur partition. Pour ce faire, elles doivent s'organiser à travers des groupements et des associations en vue de bénéficier d'une manière globale d'un accompagnement de la part de l'Etat et des organisations nationales et internationales sous forme de conseils d'appui pour la formation en technologie adaptée et en gestion des affaires.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés