Togo : Le gouvernement engagé pour une réduction des taux de mortalité sur la période 2013-2017

Pendant ce temps, la mortalité néonatale passera de 39% à 22% , tandis que la mortalité infantile chutera de 40 point en passant de 78% à 38%.

La mortalité infanto-juvénile sera réduite de plus de la moitié en passant de 124% à 57%, en étant marqué d'un baisse sensible de l'incidence de la malnutrition infantile.

Par ailleurs, les engagements du gouvernement togolais retiennent la réduction de la mortalité dûe au paludisme de 34% en 2015, alors que la transmission du VIH/Sida de la mère à l'enfant baisser de 70%, la mortalité dûe à la tuberculose de 16%.

Le ministère de la Santé publique perçoit la validation de cette Note comme une importante étape pour parvenir à une amélioration sensible de la santé des populations pour une croissance équilibrée.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés