Togo: Vote d’une loi de finances rectificative face à l’urgence des besoins sociaux prioritaires

La modification a porté plus haut le gap financier qui se chiffre désormais à 28 milliards de francs Cfa contre 11,9 milliards de francs Cfa initialement prévu.

Ceci est le résultat des recettes au montant de près de 532, 471 milliards de FCFA pour des dépenses plus fortes d'environ 560, 492 milliards de FCFA.

Le gouvernement a justifié la nécessité du vote de loi rectificative par la prise en compte de l'atténuation des effets de la vie chère, la compensation des subventions aux prix des produits pétroliers et l'urgence de certains travaux d'infrastructures routières.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés