ONU/ Conseil de Sécurité : Macky Sall fait d’une meilleure représentativité de l’Afrique une « urgence légitime »

Dakar (© 2020 Afriquinfos)-  La fronde est lancée en Afrique pour exiger une meilleure représentativité du Continent au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU. Dix (10) pays, têtes de proue de ce mouvement de revendication, ont réaffirmé leur position le 13 janvier dernier lors d’une rencontre à Dakar.

Deux sièges permanents avec droit de veto et deux sièges non permanents supplémentaires au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU, voilà ce que réclame l’Afrique à la Communauté international. Le continent en a assez d’être marginalisé et mis sur le bas-côté même sur des sujets qui le concerne pourtant au premier chef. « Aujourd’hui, l’Afrique compte le plus grand nombre d’adhérents aux Nations unies, avec cinquante-quatre États membres. De plus, les questions africaines occupent l’essentiel de l’agenda du Conseil de sécurité. Or, on ne peut pas régler les problèmes africains sans les Africains », a déclaré à cet effet, le président sénégalais, Macky Sall. Pour ce dernier, il s’agit d’une « urgence légitime ».   

Aussi lors d’une rencontre du « C10 », le Comité des dix chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine tenue dans la capitale sénégalaise, un front commun a été affiché pour mener à bout cette revendication. Des négociations seront incessamment ouvertes et le Président Macky Sall souhaite voir l’Afrique parler d’une seule et même voix. Il appelle à éviter « toute initiative ou démarche de nature à fragiliser l’unité et la cohésion du groupe». «Il est important que le groupe continue d’insister sur la nécessité de préserver l’inclusion et la transparence dans le processus de négociation», a-t-il recommandé

Pour sa part  Minata Samaté, commissaire aux Affaires politiques de l’Union africaine (Ua), l’adoption d’une feuille de route et la définition d’objectifs clairs pour la participation aux négociations permettront de faire des avancées considérables. Et d’abonder dans le même sens que Macky Sall : «l’Afrique est unie et compte gagner ce combat» en étant solidaire et en parlant d’une même voix.

Boniface T.