Niger: Niamey cède une partie de son uranium à la Canadienne GoviEx à 676 millions de dollars

L’État du Niger octroie un permis d’exploitation d’uranium à GoviEx Niger Holding Ltd, la filiale nigérienne de la société Govi High-Power Exploration (GoviEx du Canada), selon une déclaration du gouvernement lue à la télévision. Ce permis est délivré sur les 250 kilomètres carrés du site de Madaouela, à quelques kilomètres de la mine à ciel ouvert d’Arlit où opère le français Areva. Le groupe canadien s’y engage à des investissements de 676 millions de dollars.

Outre le permis d’exploitation annoncé le 26 janvier, quatre autres permis d’exploration ont été alloués à GoviEx ainsi qu’à deux autres sociétés. L’exploitation de l’uranium au Niger a souvent été une affaire française. De la prospection à la production, puis à l’exportation, l’activité a été largement dominée par des groupes de l’Hexagone.

Cependant, la particularité française dans l’exploitation de ce minerai a été d’une mauvaise gestion sous la gouverne de l’ex-président Mamadou Tandja, qui avait classé en priorité nationale, la diversification des partenaires miniers.

Innocente Nice

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés