Massacre du camp de Thiaroye : des juristes africains appellent à faire la lumière

Dakar (© 2019 Afriquinfos)- L’Association des juristes africains (AJA) demande à la France de faire tout pour une ‘’clarification définitive’’ au sujet du massacre du camp de Thiaroye, par la restitution de tous les documents y relatifs.

Le massacre de Thiaroye a eu lieu le 1er décembre 1944 dans un camp militaire situé à l’époque à la périphérie de Dakar. Il a été commis par des gendarmes français renforcés de troupes coloniales, sur des tirailleurs sénégalais, qui venaient d’être rapatriés de guerre.

Les victimes manifestaient pour le paiement de leurs indemnités et le versement du pécule qui leur était promis depuis des mois.

Ce dimanche, l’AJA a profité de ce jour anniversaire pour appeler la France à aider à faire la lumière sur cette tragédie. ‘’L’AJA demande au Gouvernement français de tout mettre en œuvre pour contribuer à la clarification définitive de cette douloureuse page de l’histoire coloniale en restituant l’ensemble des documents relatifs à cette affaire’’, lit-on dans un communiqué reçu à l’APS.

A l’occasion du 75-éme anniversaire de ce ‘’douloureux événement’’, l’AJA signale qu’il ‘’s’agit précisément des différentes archives ayant trait à cet événement et permettant de situer d’une part les positions des parties et conséquemment les responsabilités en découlant’’.

L’AJA indique avoir ‘’commis un avocat au barreau de Paris pour  défendre le dossier de Monsieur Senghor dont le père et le grand père sont morts dans l’armée française lors de la première et la deuxième guerre mondiale et qui, aujourd’hui, veut l’exhumation des corps et leur autopsie pour en connaître les causes pour faire son deuil…’’.

I.N.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés