Le porte–parole du groupe islamiste Ansar Dine annonce sa prochaine reddition

"Après avoir marché 80 km à pied pour arriver à la frontière de l'Algérie, je suis à quelques encablures de la ville algérienne de Borj Baji Elmoctar", a indiqué Senda dans la communication citée par l'ANI.

"J'ai fait l'objet, hier, mardi, d'une tentative d'assassinat de la part d'inconnus", a-t-il ajouté sans autres détails, conjurant le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz de " tout faire pour l'extrader vers la Mauritanie pour pouvoir y être jugé" étant donné qu'il est de nationalité mauritanienne.

Senda Ould Boumama se présente depuis l'occupation du nord malien par les islamistes armés comme porte-parole du mouvement Ansar Dine (Défenseurs de la Religion).

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés