Mali : le président malien a reçu son mandat en qualité de parrain mondial de YES

L'objectif de ce programme est d'inspirer et d'appuyer la jeunesse en créant un environnement propice à la génération de revenues, a-t-on appris.

"Je voudrais tout simplement dire à ces jeunes entrepreneurs du futur que nous ferons le point dans quelques années. Il faut croire d'abord, se convaincre soi-même, il faut oser entreprendre et lorsqu'on ose, on gagne", a déclaré le président malien à  l'endroit des 50 bénéficiaires, tout en leur demandant de traduire leurs rêves en un projet concret d'entreprise.

De l'avis de Mme Poonam AHLUWALIA, présidente mondiale de YES, l'éradication de la pauvreté ne pourra se faire qu'à travers la création d'emploi et l'entreprenariat des jeunes.

"La taxe-emploi jeune créée au Mali est unique en Afrique. Beaucoup de personnes se réfèrent à cette taxe. Le Mali est un pays champion en la matière et notre président est considéré comme un champion en matière d'emploi des jeunes", a déclaré le ministre malien de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Modibo Kadjoké.

Plusieurs délégations, venues du Burkina Faso, du Sénégal, du Togo et de la Côte d'Ivoire, ont pris part à cette rencontre. Il est à rappeler que le Mali a été admis le 22 aout 2011 au sein du réseau mondial pour l'Entrepreneuriat durable des Jeunes communément appelé YES.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés