Le Libéria célèbre en grande pompe le bicentenaire de sa création

Monrovia (© 2022 Afriquinfos)- L’ambiance était au comble dans les rues du Libéria ce lundi 14 février 2022. Des milliers de Libériens célébraient en effet le  bicentenaire de la naissance du pays dans les rues de Monrovia et du pays. Des fanfares et des danses traditionnelles ont rythmé la journée d’hier au stade Samuel Doe, de Monrovia.  Vêtus de blanc, les Libériens ont convergé en masse vers un stade de la banlieue de la capitale pour une célébration officielle marquée de diverses festivités.

Pour le président George Weah qui a ouvert la cérémonie du bicentenaire, il s’agit d’un moment historique. « Aujourd’hui, nous commémorons les 200 ans du début de notre voyage pour devenir un État souverain, et finalement le premier pays africain à être établi comme une nation indépendante ».

« Nous devons nous concentrer sur la promotion de l’unité entre tous les Libériens et encourager chacun à apporter des contributions significatives à la construction de notre nation, a-t-il lancé. Je crois que nos ancêtres regarderont le Liberia d’aujourd’hui avec fierté et satisfaction, en voyant que leurs rêves se sont réalisés. »

Pour commémorer l’événement, le pays a accueilli plusieurs dirigeants et dignitaires étrangers, parmi lesquels,  les présidents de la Gambie, du Niger et du Togo ainsi que des représentants du Nigeria.

Cette célébration du 14 février 2022 marque  l’arrivée, il y a deux siècles jour pour jour, des premiers esclaves affranchis venus des États-Unis. Lorsque les premiers esclaves américains libres sont arrivés en 1822 sur ce territoire qui sera baptisé Monrovia, les relations avec les populations locales se sont immédiatement compliquées, provoquant ainsi une guerre civile qui aura duré 14 ans et fait près de 250 000 victimes.

Fondé comme colonie en 1822 par ces anciens esclaves américains, le Liberia, pays ouest africain, sera 25 ans plus tard, la première démocratie du continent.

« Nous avons engendré 200 ans de liberté, d’auto-gestion et de gouvernements successifs. Après ces deux siècles, nous sommes à un carrefour. Nous devons imaginer la suite à donner à notre continent afro-américain pour les 200 prochaines années » d’après John Henderson, un activiste descendant d’un esclave affranchi.

Pays d’environ 5 millions d’habitants au bord de l’Atlantique, le Libéria a été durement touché par l’épidémie d’Ebola entre 2014 et 2016.

« Il y a du pain sur la planche », reconnaît John Henderson. « Nous sommes passés d’un pays à la pointe de la production avec un fort PIB à un pays qui a une production et des revenus qui figurent parmi les plus faibles du continent. Mais nous restons convaincus que nous allons redresser cette situation. »

Dirigé depuis 2018 par l’ancien footballeur Georges Weah, le Libéria espère retrouver un second souffle en profitant notamment des festivités du bicentenaire pour lancer une nouvelle ère. Le gouvernement prévoit d’organiser des événements tout au long de l’année 2022 pour célébrer le bicentenaire, et attirer les membres de la diaspora libérienne ainsi que les Noirs américains.

V.A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés