Le Burkinabè Mathieu Ouedraogo récompensé du Prix « Land for Life »

New Delhi (© 2019 Afriquinfos)- Fervent partisan des techniques traditionnelles agricoles, Mathieu Ouédraogo a été récompensé de ses efforts aux côtés de paysans burkinabè.

Président du réseau MARP (Méthode accélérée de recherche participative en milieu rural) au Burkina Faso, Mathieu Ouedraogo a passé la majeure partie de sa vie aux côtés des paysans burkinabè à œuvrer à la restauration des terres dégradées et à les rendre à nouveau productives. Son engagement a été récompensé du deuxième Prix « Land for Life » en marge de la Conférence des Nations unies sur la lutte contre la désertification (la COP14) à New Delhi, en Inde. 

Tous les deux ans, la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification organise le concours « Land for Life awards » qui décore l’excellence et les meilleurs efforts fournis en matière de restauration des terres et lutte contre la dégradation des terres et la désertification.

Cette année, outre le Burkinabé Mathieu Ouedraogo le premier Prix est allé au projet MERET (Managing Environnmental Ressources to Enable Transition) piloté par le Ministère de l’Agriculture de l’Ethiopie. Démarré dans les années 70, il a permis en 30 ans de restaurer plus de 2,5 millions d’hectares de bassins versants dégradés dans plus de 72 districts éthiopiens, et a permis de réduire les pénuries de nourriture de 50%.

S.B.