La CEDEAO confirme la réouverture de ses frontières terrestres le 1er janvier 2022

Abuja (© 2021 Afriquinfos)- Fermées depuis bientôt 2 ans en raison de la pandémie de la Covid-19,  la réouverture des frontières terrestres de la CEDEAO s’annonce pour le 1er janvier 2022, date proposée par des ministres sectoriels de la sous-région.

Lors du 60ème sommet de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest tenu le 12 décembre 2021 à Abuja, la capitale politique du Nigeria,  les chefs d’État et de gouvernement se sont félicités de la décision de rouvrir les frontières terrestres de la sous-région pour la libre circulation des personnes.

Pour ce faire, les ministres sectoriels de la sous-région avaient à l’issue d’une rencontre le lundi 06 décembre, formulé des recommandations à l’endroit des chefs d’Etat.

Ces ministres, de concert avec l’organisation ouest-africaine de la santé, recommandent aux dirigeants l’implémentation effective des directives harmonisées aux postes de frontières, la reconnaissance mutuelle des tests PCR Covid-19 et l’harmonisation de leur durée de validité.

D’après les participants à la rencontre, ces recommandations, font suite aux « leçons tirées des deux années de fermetures des frontières ».  « La pandémie a donné lieu à des perturbations sur la demande, l’offre et les investissements dans les principaux secteurs économiques ».  De même, « la covid-19 a négativement impacté le volume des échanges commerciaux et la mobilité des personnes », ont-il souligné.

La baisse cumulée du PIB des pays de la CEDEAO entre 2020 et 2021 s’élève à 6,7%,  ce qui représente environ 50 milliards dollars. Ces chiffres démontrent que « la réouverture des frontières pour la relance économique devient dès lors un enjeu fondamental ».

Les recommandations ont été présentées au conseil des ministres de la CEDEAO qui s’est tenu à Abidjan et transmises à la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement pour adoption.

La décision de fermer les frontières a été prise par les dirigeants africains dans le but de rompre la chaîne de propagation de la maladie.

Retour sur les recommandations

-Mettre en œuvre les directives adoptées par la CEDEAO sur l’harmonisation et la facilitation du commerce et du transport transfrontaliers, et sur l’atténuation des risques sanitaires dans la région de la CEDEAO, concernant la pandémie de COVID-19 et les mesures connexes traitant de la relance post-pandémie;

 -Renforcer la coordination, la collaboration et la coopération à travers les agences frontalières entre les États Membres partageant des frontières contiguës;

– Adopter la reconnaissance mutuelle des tests PCR aux frontières ;

– Harmoniser les périodes de validité des résultats des tests dans les États Membres;

– fournir l’équipement et les installations nécessaires à tous les points d’entrée ;

– Rouvrir toutes les frontières terrestres de la CEDEAO le 1er janvier 2022.

V.A.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés