Intelligence Artificielle : le siège de la première agence d’Afrique francophone dédiée à l’AI sera construit au Togo

Aneho (© 2019 Afriquinfos)- Plus que quelques mois et les travaux de construction du siège de le nouvelle Agence francophone pour l’Intelligence artificielle (AFRIA), démarreront à Aného au Togo. La pose de la première pierre du bâtiment se fera en marge d’un symposium régional sur l’AI qui se tiendra du 16 au 17 décembre prochains dans cette ville côtière située à 44 kilomètres de Lomé.

« Pour une Intelligence artificielle (IA) éthique et inclusive au service du développement durable, de la paix et de la sécurité en Afrique de l’Ouest », c’est le thème qui réunira en décembre prochain, les ministres francophones de l’économie numérique, le réseau des institutions en charge de la Francophonie en Afrique de l’Ouest (RESIFAO), le Centre des hautes études du Ministère français de l’Intérieur (CHEMI), l’Université de Lomé, mais aussi des startuppers, des opérateurs privés et des bailleurs internationaux, à Aneho au Togo. Cette rencontre organisée par l’Unesco, l’OIF, la CEDEAO, l’UEMOA et le gouvernement de la République du Togo, consacrera la mise en place de l’Agence francophone pour l’Intelligence artificielle (AFRIA). Une réunion constitutive s’est tenue à cet effet le 8 août dernier à Lomé.

L’AFRIA dont les activités démarreront officiellement en 2020, assurera le suivi et la mise en œuvre des recommandations et des projets issus du symposium d’Aneho. En substance, elle diffusera des informations et assurera la veille relative à l’évolution des enjeux de l’intelligence artificielle, tout en favorisant la concertation entre la société civile, le secteur privé, les universités et instituts de recherche, les élus, la jeunesse, mais aussi les femmes. L’Agence s’intéressera particulièrement à la formation et à la recherche sur des questions aussi hétéroclites que les limites juridico-éthiques de l’IA, les modalités d’apprentissage, les défis sécuritaires, les dispositifs d’alerte et de prévention de crises humanitaires ou encore les migrations.

Ce symposium consacré à l’IA, sera aussi l’occasion de lancer les travaux du siège de l’AFRIA qui sera érigé à Aneho.

Boniface T.