Guinée/Ebola : l’OMS initie une formation pour un bon suivi des communautés affectées par la fièvre Ébola

Cette formation s'avère nécessaire quand la Guinée a été prise de cours, car personne ne s'attendait à ce que cette fièvre qui a fait son apparition pour la première fois en Afrique Centrale en 1976, ne migre jusqu'en Afrique de l'Ouest. Cet effet de surprise a contribué à aggraver la situation, d' où le nombre élevé de victimes enregistrées depuis janvier dernier, qui est à ce jour de 101 morts sur 157 cas notifiés, selon les autorités guinéennes.

 Les stagiaires vont ainsi se familiariser avec des procédés de détection et de contrôle de l'épidémie de fièvre d' Ébola, grâce à l'expertise de l'OMS, qui ne ménage aucun effort, dans la lutte engagée contre cette maladie qui touche la capitale guinéenne, mais aussi la région forestière.

 Il faut souligner "qu'outre la prise en charge clinique, l'OMS, le ministère de la Santé et les partenaires continuent de prendre des mesures pour faire face à la flambée. Chose qui passe par la recherche des contacts, la surveillance de la maladie, les tests de laboratoire, la logistique, ainsi que l' échange d' informations et la communication sont tous des éléments indispensables de la riposte", précise l' OMS.

 Parmi le personnel déployé par l' OMS dans le cadre de cette riposte, il y a des cliniciens, qui interviennent au centre d'isolement de Donka, avec des membres de Médecins sans frontières.

 Il conviendrait de noter que 31 patients qui avaient été atteints par la fièvre hémorragique ont pu quitter les centres d'isolement, après s'être guéris, ont indiqué les autorités guinéennes.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés