Réunion à Conakry de la zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest

 

Plus d’une centaine de délégués venus des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO, ayant en partage le franc CFA) et de la Zone monétaire de l’Afrique de l’ouest (ZMAO, pays d’Afrique de l’ouest n’utilisant pas le franc CFA) participent aux travaux qui se situent dans le cadre de la 31ème réunion du Comité technique de la ZMAO, de la 25ème réunion du Comité des gouverneurs de la ZMAO et de la 28ème réunion du Conseil de convergence des ministres et gouverneurs de la ZMAO.

La réunion du Comité technique doit se pencher sur les progrès réalisés par certains pays dans le cadre de la facilitation et de l’accélération de l’intégration monétaire et le lancement prochain de la monnaie unique dans la zone ZMAO.

Le secrétaire général du ministère guinéen des l’Economie et des Finances a salué le choix de Conakry pour abriter cette réunion sur l’avenir de la monnaie commune en Afrique de l’ouest.

Pour lui, le devoir des dirigeants des différentes structures monétaires de la région est de mettre en place une zone monétaire unique.

Il a énuméré les problèmes auxquels se trouvent confrontés la ZMAO relativement à la convergence macroéconomique, au développement des systèmes de paiement, aux statuts des banques centrales en Afrique de l’ouest ainsi qu’aux questions liées au commerce.

Le représentant du président de la commission de la CEDEAO, a assuré que l’intégration monétaire dans la sous région de la CEDEAO est une feuille de route que les États se doivent de mettre en œuvre dans l’intérêt de tous.

La ZMAO regroupe le Ghana, la Guinée, la Gambie, la Sierra Leone et le Nigeria, cinq pays membres de la CEDEAO ayant leurs propres monnaies et qui aspirent à se doter d’une monnaie unique.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés