Les commerces fermés dans la banlieue de Conakry pour cause de manifestation ce jeudi

On se souvient que lors de cette manifestation, plusieurs magasins du grand marché de Conakry avaient été vandalisés par des individus non identifiés. Le marché de Taouyah, situé dans la commune de Ratoma avait lui été incendié, lors de cette folle journée.

 Le Groupe organisé des hommes d'affaires (GOHA), une association chargée de défendre les opérateurs économiques avait évalué ces dégâts à plusieurs milliards de francs guinéens, demandant au gouvernement son apport pour dédommager les victimes. Le gouvernement guinéen avait suggéré aux victimes d'évaluer les pertes, afin de voir dans quelles mesures il allait pouvoir leur apporter un coup de main.

Pour cette manifestation, le Goha a attiré l'attention des organisateurs de la marche et des autorités à tout mettre en œuvre pour épargner les opérateurs économiques et leurs biens.

 C'est pour éviter de prendre des risques "inutiles" que de nombreux commerçants ont décidé de ne pas ouvrir boutique ce jeudi. La tension étant vive suite autour de cette marche de l'opposition qui a commencé à dégénérer en affrontements entre militants et forces de l'ordre.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés