Aide japonaise à la Guinée-Bissau

Selon John Blacken, président d'une ONG de déminage, trois ONGs vont bénéficier d'une partie de cette enveloppe qui va permettre de débarrasser totalement la Guinée-Bissau des mines anti-personnel et des engins  explosifs hérités de la guerre de libération nationale et de la guerre civile de 1998.  

Quant à Boubacar Dabo, directeur général de la Coopération Internationale, il a affirmé à la presse que ces fonds vont permettre d'équiper la maternité de l'hôpital de Farim (100 km, nord-est de Bissau) et de construire   trois écoles au sud de la Guinée-Bissau afin que les populations les plus vulnérables puissent avoir accès à la  santé et à l'éducation.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés