Guinée Bissau : La CEDEAO valide l’élection d’U. Sissoco, exige un nouveau Gouvernement

Élection d’U. Sissoco

Abuja (© 2020 Afriquinfos) – Afin d’apporter son soutien à la Guinée-Bissau à sortir de la crise politique et institutionnelle, la crise politique Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  les Chefs d’Etats et de Gouvernement de la CEDEAO ont décidé de reconnaître l’élection d’U.Sissoco EMBALO au deuxième tour des élections présidentielles du 29 décembre 2019 de la Guinée-Bissau.

Par ailleurs, la Cedeao a demandé au Président Umaro Sissoco EMBALO de procéder à la nomination d’un Premier Ministre et d’un nouveau Gouvernement au plus tard le 22 mai 2020, conformément aux dispositions de la Constitution notamment celles relatives aux résultats issus des élections législatives.

Pour l’institution ouest-africaine, il est nécessaire d’engager immédiatement la réforme relative à une nouvelle Constitution qui sera soumise à un référendum dans six mois afin d’assurer la stabilité du pays.  La Commission réaffirme enfin la disponibilité de la CEDEAO à continuer à soutenir la Guinée-Bissau pour lui permettre d’une part, de consolider sa démocratie et de promouvoir la paix et d’autre part, de mettre en œuvre les priorités de son développement socio-économique.

Depuis plusieurs années, la Guinée Bissau est le théâtre d’une crise ayant abouti à la mise en place du cycle électoral dont les élections présidentielles du 29 décembre 2019 devaient en être l’aboutissement.

.La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est félicitée de l’exécution des différentes étapes de ce cycle électoral, en particulier la tenue des premiers et deuxième tours de ces élections présidentielles.

La contestation des résultats provisoires des élections du 29 décembre 2019 proclamés par la Commission Nationale des Elections (CNE) le 1er janvier 2020 a donné lieu à un contentieux.

La Commission note également que la CNE a proclamé à trois reprises les résultats définitifs des élections présidentielles dans les délais prévus.

Aussi, une de ces proclamations a été faite sous l’égide de la CEDEAO après une vérification des procès-verbaux des régions demandée par le Comité Ministériel de suivi de la crise bissauguinéenne et toutes ces proclamations ont donné le même résultat.

Innocente Nice

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc bientôt membre de la CEDEAO ?
Crise en Guinée-Bissau: la CEDEAO reçoit le soutien de l'ONU et de l'Union africaine
La CEDEAO dément son approbation du Covid-Organics prisé ailleurs en Afrique
La commission de la Cedeao et la Suisse signe un partenariat portant sur des investissements dans le...
La CEDEAO préconise une réouverture synchronisée des frontières début juillet
Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel
Covid-19: Ingrédients de la résilience de la CEDEAO selon le Président Issoufou 
La CEDEAO appelle à une approche multipartite pour le développement et la gouvernance d’Internet dan...
Washington et la CEDEAO solidaires du Faso après les tueries de Koutougou
Monnaie Unique de la CEDEAO : qu’est-ce qui coince ?
Sommet Cedeao-Ceeac : La Déclaration sur la paix et la sécurité adoptée à Lomé
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
Guinée-Bissau: victoire de l'opposant Umaro Sissoco Embalo, contestée par son adversaire
Les Présidents de la CEDEAO en mode riposte anti-Covid-19
La CEDEAO et de la CEEAC vont adopter une déclaration commune sur la sécurité
Plaidoyer de la CEDEAO pour le soutien du Japon dans le cadre de la mise en œuvre de ses Programmes ...
Prorogation fermeture des frontières nigérianes : la CEDEAO va à l’information
Bissau: Umaro Sissoco Embalo de nouveau proclamé vainqueur de la présidentielle (CE)
Après la fermeture unilatérale de ses frontières, Abuja agite la menace d'une dislocation de la CEDE...
Rabat invite les pays de la CEDEAO à prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme
Crise de la CEDEAO : après George Weah, Kako Nubukpo propose des solutions médianes
Lancement prochain de l'ECO dans la CEDEAO/Quelques apriorismes levés ici et là
Mali: l'opposition "exige plus que jamais" la démission du président Keïta
Guinée: Le différend autour de la nouvelle Constitution se transpose devant la CEDEAO

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés